Entretien des bâtiments fédéraux: les coûts ont explosé de 465 % en 10 ans

L'édifice du Centre du parlement - où siège la Chambre... (PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE )

Agrandir

L'édifice du Centre du parlement - où siège la Chambre des communes - fera l'objet d'une rénovation de fond en comble à partir de l'an prochain. La durée des travaux variera de 10 à 15 ans, selon les estimations.

PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE 

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) Les coûts de rénovation et d'entretien des immeubles fédéraux ont explosé de 465 % depuis 10 ans sur la colline parlementaire à Ottawa, a appris La Presse, et les chantiers sont loin d'être terminés. Des travaux majeurs débuteront l'an prochain sur l'édifice central du parlement et s'étireront sur au moins une décennie.

Selon des données obtenues en vertu de la Loi sur l'accès à l'information, la facture annuelle payée par Ottawa pour l'entretien et la réhabilitation d'une quarantaine de bâtiments est passée de 68 millions de dollars en 2005-2006 à plus de 384 millions l'an dernier. Une hausse qualifiée de tout à fait normale et justifiée par le gouvernement fédéral.

« L'augmentation des dépenses effectuées entre 2005-2006 et 2015-2016 peut être attribuable à la hausse importante du nombre et de la portée des projets majeurs qui ont été entrepris », a résumé Nicolas Boucher, porte-parole de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), responsable du parc immobilier fédéral.

L'intégralité des 21 projets de rénovation entamés sur la colline parlementaire pendant la dernière décennie ont été réalisés « selon l'échéancier et le budget prévus », a affirmé Nicolas Boucher. 

«Des progrès considérables dans la restauration et la modernisation de la Cité parlementaire du Canada ont été accomplis.»

Nicolas Boucher
porte-parole de Services publics et Approvisionnement Canada

VIVES INQUIÉTUDES

Quoi qu'il en soit, l'ampleur des travaux encore à venir sur la colline parlementaire soulève d'importantes inquiétudes à Ottawa. L'édifice du Centre du parlement - où siège la Chambre des communes - fera l'objet d'une rénovation de fond en comble à partir de l'an prochain. Il s'agira du plus gros projet de restauration patrimoniale jamais entrepris par SPAC.

La facture de ce superchantier n'est pas encore connue, et la durée prévue des travaux variera de 10 à 15 ans, selon les estimations.

Dans une lettre adressée à la ministre des Travaux publics, le maire d'Ottawa, Jim Watson, a rappelé que l'édifice du Centre, qui inclut la célèbre Tour de la Paix, attire 1 million de touristes chaque année. « En conséquence, l'aspect visuel du bâtiment et les autres impacts sur les activités de la colline pendant la réhabilitation revêtent un grand intérêt pour le public et pour le maire », indique un document interne obtenu par La Presse.

Pertes financières appréhendées

Le maire d'Ottawa, tout comme les autorités touristiques locales, milite pour que l'édifice soit recouvert de bâches en « trompe-l'oeil » afin de camoufler les échafaudages. L'objectif : répliquer dans la mesure du possible l'aspect original du parlement pendant les travaux et réduire les pertes en retombées touristiques.

« Le tourisme est très important pour l'économie d'Ottawa, avec des visiteurs qui dépensent environ 1 milliard par année, a expliqué hier Catherine Frechette, directrice principale du développement de la destination à l'organisme Tourisme Ottawa. Quand on pense que les travaux dureront de 10 à 15 ans, c'est toute une génération d'enfants d'âge scolaire qui n'auront pas cette expérience de la colline du Parlement. »

SPAC compte-t-il recouvrir le bâtiment d'une bâche en trompe-l'oeil, comme cela s'est fait pendant des travaux à la Cour suprême des États-Unis ou à la Place des Vosges, à Paris ? Cette option est à l'étude, mais aucune bâche ne sera nécessaire avant au moins deux ans, a indiqué un porte-parole. « SPAC est déterminé à assurer une expérience positive pour les visiteurs durant la réhabilitation de l'édifice du Centre, qui est un symbole national important de notre démocratie et une attraction touristique majeure », a-t-il dit.

En excluant les travaux prévus sur l'édifice du Centre, SPAC a déjà approuvé des fonds de 3 milliards pour rénover les immeubles de la colline du Parlement.

- Avec William Leclerc, La Presse

Quelques chantiers majeurs de la colline parlementaire

Édifice Sir-John-A.-Macdonald

Ce bâtiment construit en 1927, qui se trouve en face de la colline du Parlement, a fait l'objet d'une réfection de fond en comble entre 2010 et 2016. L'ensemble de l'enveloppe extérieure a été remis à neuf (portes, fenêtres, maçonnerie, toit de cuivre et marquise), ainsi que tout l'intérieur et les systèmes mécaniques. Quelque 375 millions ont été injectés dans le chantier, selon nos documents. L'édifice abrite les bureaux de 70 députés, de même que 10 salles de réunion et une bibliothèque.

Édifice de l'Ouest

La réhabilitation de ce bâtiment, construit à partir de 1859, bat son plein et devrait s'achever à l'automne 2018. Tous les éléments extérieurs sont remis à neuf, incluant la maçonnerie et la ferronnerie, de même que l'ensemble de l'intérieur du bâtiment, qui contenait de l'amiante. Un agrandissement est aussi en cours et permettra d'accueillir temporairement les travaux de la Chambre des communes dans une superbe salle vitrée, lorsque les travaux à l'édifice du Centre débuteront l'an prochain. Près de 500 millions ont été injectés à ce jour dans le projet.

Édifice du Centre

Il s'agit de l'édifice le plus célèbre de la colline parlementaire, qui symbolise pour plusieurs le siège du pouvoir canadien. L'immeuble fera l'objet d'une réfection complète à partir de 2018, dont le budget n'a pas encore été dévoilé. Un rapport avait conclu en 2013 que l'édifice du Centre pourrait atteindre une « défaillance complète » d'ici 2019 en raison de nombreux problèmes structurels, mécaniques et électriques. Les travaux devraient durer au moins 10 ans et constitueront le projet de restauration du patrimoine « le plus grand et le plus complexe jamais entrepris » par SPAC.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer