Course à la direction du PCC: Housakos appuie Maxime Bernier

Maxime Bernier consacre l'essentiel de ses efforts de sa... (PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Maxime Bernier consacre l'essentiel de ses efforts de sa campagne au Québec depuis quelques jours.

PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) L'ancien président du Sénat, le sénateur conservateur Leo Housakos, a choisi d'appuyer le député de Beauce Maxime Bernier dans la course à la direction du Parti conservateur.

Les organisateurs de la campagne de M. Bernier confirmeront cette nouvelle ce matin, a-t-on indiqué à La Presse. M. Housakos se verrait confier le mandat de veiller au bon déroulement de la campagne de M. Bernier dans la grande région de Montréal.

M. Bernier, qui est en tête au chapitre des dons recueillis par les candidats qui tentent de succéder à Stephen Harper à la tête du Parti conservateur, consacre l'essentiel de ses efforts de sa campagne au Québec depuis quelques jours. En tout, il compte sillonner la province pendant près de trois semaines afin de faire le plein des appuis.

Tout indique que le Québec aura un rôle déterminant dans le choix du prochain en chef étant donné que chaque circonscription au pays détient le même poids (100 points), peu importe le nombre de membres que l'on retrouve au sein d'une association d'une circonscription donnée. Le Québec détient 78 des 338 circonscriptions électorales au pays. L'autre candidat du Québec dans cette course est le député Steven Blaney.

En Ontario, plusieurs candidats pourraient se partager les appuis des militants conservateurs d'autant que l'on retrouve sept candidats issus de cette province : Kellie Leitch, Lisa Raitt, Michael Chong, Chris Alexander, Erin O'Toole et Pierre Lemieux. L'homme d'affaires Kevin O'Leary, qui passe une partie de l'année aux États-Unis et qui a une maison à Boston, pourrait aussi faire le plein d'appuis dans cette province qui compte 121 circonscriptions.

Selon nos informations, le sénateur Claude Carignan, qui est le leader de l'opposition au Sénat, a télégraphié son intention d'appuyer Maxime Bernier le jour du vote en versant une contribution monétaire à la campagne du député de Beauce. Le prochain chef du Parti conservateur sera élu le 27 mai.

En tout, 14 candidats briguent la direction du Parti conservateur.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer