Pas de grands coûts d'aménagement de bureaux pour la plupart des ministres fédéraux

Le Parlement à Ottawa.... (Photo Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit)

Agrandir

Le Parlement à Ottawa.

Photo Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joanna Smith
La Presse Canadienne
Ottawa

La plupart des ministres fédéraux qui gèrent des portefeuilles autrefois attribués à des «ministres d'État» occupent des bureaux qui existaient déjà et qui n'ont pas nécessité de grands frais d'aménagement.

Lorsqu'il a formé son cabinet, en octobre 2015, le premier ministre Justin Trudeau a décidé d'éliminer les titres de «ministres d'État», comme la Petite Entreprise, les Sciences, les Sports ou la Condition féminine, afin d'atteindre la parité homme femme, mais aussi l'équité salariale. Ces ministres d'État (appelés en anglais «juniors») avaient besoin d'un personnel moins important.

La Presse canadienne révélait la semaine dernière que la nouvelle ministre de la Condition féminine, Patty Hajdu, avait approuvé cette année la construction, au coût de 1,1 million, de nouveaux bureaux pour elle et son personnel, afin de pouvoir partager le même édifice que le reste de son ministère, à Gatineau.

De même, le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi, a autorisé des rénovations et l'achat de mobilier, au coût de 835 000 $, pour de nouveaux bureaux à son propre ministère. Dans le précédent gouvernement, ses responsabilités étaient du ressort du ministre des Transports.

Mais il semble que d'autres ministres libéraux qui ont vu leur portefeuille passer de «ministère d'État» à ministère en bonne et due forme, l'an dernier, ont eu des goûts plus simples dans leur aménagement.

La ministre des Sciences, Kirsty Duncan, et la ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, Bardish Chagger, ont toutes les deux emménagé dans les bureaux autrefois occupés par un ministre d'État.

Les travaux de rénovation pour accommoder un personnel politique plus important, ainsi que des modifications semblables apportées aux bureaux du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, dans le même édifice, ont coûté environ 170 000 $.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer