Itinérance: les libéraux promettent d'investir dans les logements abordables

Les libéraux fédéraux n'ont aucunement l'intention de revenir sur leur promesse... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jordan Press
La Presse Canadienne
Ottawa

Les libéraux fédéraux n'ont aucunement l'intention de revenir sur leur promesse électorale d'investir davantage dans les logements à prix abordables, a déclaré la ministre de la Condition féminine, Patty Hajdu.

Alors que le premier recensement détaillé des sans-abri organisé par Ottawa s'est amorcé dans plusieurs villes canadiennes, les leaders locaux exercent de plus en plus de pression sur le gouvernement de Justin Trudeau afin qu'il remédie au problème persistant de l'itinérance.

Les libéraux ont promis d'injecter 20 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années dans ce qu'ils ont appelé les « infrastructures sociales », qui comprennent notamment des refuges et des logements à prix abordable, dans le cadre d'un engagement plus large d'investissements dans les infrastructures, qui était l'une des pièces maîtresses de leur plateforme électorale.

Les détails concernant ces investissements pour l'année prochaine seront dévoilés dans le budget, mardi.

Écourter les listes d'attente

L'argent promis permet d'espérer que des endroits comme la ville de Thunder Bay, qui est représentée par Mme Hajdu, puissent tourner la page sur leur longue bataille contre la pauvreté et l'itinérance. Selon le recensement, 17 sans-abri sont décédés dans cette municipalité l'an dernier.

Patty Hajdu a affirmé que les fonds fédéraux devraient commencer à écourter les listes d'attente pour les logements à prix abordable.

« La réduction des listes d'attente permettra d'alléger l'incroyable fardeau reposant sur tous ces organismes, pour la plupart à but non lucratif, qui remplissent leur mandat avec de l'argent recueilli à la fois auprès des gouvernements, par le biais de campagnes de financement et grâce à des dons », a-t-elle expliqué lors d'une récente entrevue.

Le budget fédéral qui sera déposé la semaine prochaine, le premier depuis que les libéraux ont remporté les élections d'octobre, devrait indiquer quel pourcentage de ces nouveaux investissements dans les infrastructures sera offert aux villes et comment ces dernières pourront l'utiliser. Selon la promesse faite par la campagne libérale, une somme de 5,1 milliards devrait être consacrée cette année aux infrastructures, dont 1,7 milliard pour les infrastructures sociales.

« Nous avons pris un engagement sans précédent en matière de financement des infrastructures sociales et nous n'avons absolument pas l'intention de revenir sur notre parole », a tranché Mme Hajdu, qui a déjà dirigé le plus important refuge de Thunder Bay.

« Allons-nous être capables de régler à nous seuls tous les problèmes au cours de la prochaine année? Non. Est-ce que ce gouvernement y arrivera? Non. Mais nous nous sommes clairement engagés à nous assurer que les plus vulnérables d'entre nous bénéficient d'un soutien et je suis très déterminée à faire en sorte que cette voix soit entendue à cette table. »

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer