Ottawa dévoilera son plan sur les réfugiés mardi

Selon un document obtenu par la Presse canadienne,... (Photo Sean Kilpatrick, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Selon un document obtenu par la Presse canadienne, l'accueil de 25 000 réfugiés avant la fin de l'année coûterait 1,2 milliard de dollars au gouvernement fédéral.

Photo Sean Kilpatrick, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise migratoire

International

Crise migratoire

L'Europe fait face à une crise migratoire sans précédent, alors que depuis 2015 des centaines de milliers de personnes ont tenté de traverser la Méditerranée pour trouver refuge dans l'«Eldorado européen», plusieurs y laissant leur vie. Un nombre de réfugiés poussé à la hausse notamment par la guerre syrienne et l'établissement du «califat» de l'EI à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

(Ottawa) Ottawa dévoilera mardi les détails de son plan pour accueillir 25 000 réfugiés au Canada, ont annoncé le ministre de l'Immigration, John McCallum, et sa collègue de la Santé Jane Philpott.

Ces ministres ont refusé de dévoiler leurs intentions, lors d'un point de presse à Ottawa vendredi. Ils ont toutefois affirmé que certaines informations qui ont filtré dans les médias au cours des derniers jours étaient dépassées.

Selon un document obtenu par la Presse canadienne, l'accueil de 25 000 réfugiés avant la fin de l'année coûterait 1,2 milliard de dollars au gouvernement fédéral. Un autre document obtenu par le National Post faisait état d'une campagne de publicité d'un demi-million de dollars pour promouvoir cet accueil comme étant un « projet national ».

Le ministre McCallum a néanmoins déclaré qu'il s'agit d'une véritable « entreprise nationale » qui implique non seulement les gouvernements, mais tous les Canadiens, « en marge de la pire crise des réfugiés depuis plusieurs décennies ».

« Je lance un appel aux Canadiens, s'ils ont accès à des logements gratuits, ou peu chers, mais décents : aidez-nous! Nous voulons vous entendre », a même lancé le politicien libéral.

M. McCallum et Mme Philpott ont par ailleurs refusé de répondre à plusieurs autres questions, dont le moment où ces réfugiés commenceront à arriver au Canada et si 25 000 seront bel et bien accueillis avant la fin de l'année, conformément à la promesse électorale du Parti libéral.

« Cela, et beaucoup d'autres choses deviendront claires mardi prochain », a déclaré le ministre de l'Immigration.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer