Rona Ambrose a dévoilé le cabinet fantôme du Parti conservateur

La députée Rona Ambrose a succédé à Stephen... (PHOTO CHRIS WATTIE, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La députée Rona Ambrose a succédé à Stephen Harper comme chef par intérim du parti.

PHOTO CHRIS WATTIE, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

La chef intérimaire du Parti conservateur Rona Ambrose a annoncé, vendredi, la composition du son cabinet fantôme qui inclut un député défait dans les Maritimes.

Scott Armstrong, qui a perdu dans la circonscription de Cumberland-Colchester en Nouvelle-Écosse, devra se pencher sur la cuisante défaite subie par le parti dans les provinces atlantiques où la totalité des députés ont été élus sous la bannière libérale.

M. Armstrong aura pour tâche de rebâtir le parti dans l'est du Canada. Il se rendra occasionnellement à Ottawa pour participer à des caucus, mais sera principalement basé dans les Maritimes.

La députée de longue date Lisa Raitt hérite de l'important dossier des finances, l'ancien ministre de la Justice Rob Nicholson devient le critique de ce portfolio et la médecin Kellie Leitch est la nouvelle porte-parole pour les dossiers touchant à la santé.

Tony Clement est le porte-parole pour les affaires étrangères, Ed Fast est à l'environnement et Erin O'Toole s'occupera de la sécurité publique.

Le nouveau député québécois de Beauport-Limoilou Alupa Clarke devient critique pour les dossiers touchant les anciens combattants. Gérard Deltell, qui représente les électeurs de Louis-Saint-Laurent, axera son travail sur les questions d'emploi et Pierre Paul-Hus, élu dans Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, s'occupera, avec le député manitobain James Bezan, de la défense.

Mme Ambrose s'est attribué le dossier du statut de la femme. Elle a également confié de nouvelles tâches de critique pour les questions touchant la santé maternelle et infantile à Mike Lake.

Dans les prochains jours, Mme Ambrose promet de talonner le gouvernement libéral pour qu'il dévoile son plan visant à accueillir 25 000 réfugiés d'ici la fin de l'année.

Dans une déclaration écrite, elle rappelle que cela représente plus de 500 personnes par jour. «Les Canadiens sont des gens compatissants, et l'objectif de soutenir les réfugiés d'Irak et de Syrie est important pour nous tous, mais les Canadiens posent des questions justes», fait-elle valoir, demandant au premier ministre Trudeau d'agir de façon sécuritaire et responsable.

Mme Ambrose demande également des éclaircissements à M. Trudeau sur sa stratégie visant à combattre le groupe armé État islamique. «Une fois de plus, nous pressons le gouvernement libéral de revenir sur sa décision de retirer les CF-18 canadiens», martèle-t-elle.

Les conservateurs préviennent également qu'ils garderont à l'oeil le Parti libéral qui propose «un ordre du jour d'impôts et de dépenses massifs».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer