Emménagement au 24 Sussex: Trudeau n'a pas encore décidé

Un rapport du Bureau du vérificateur général du... (Fournie par le gouvernement du Canada)

Agrandir

Un rapport du Bureau du vérificateur général du Canada évaluait dès 2008 à 10 millions $ le montant nécessaire pour retaper la résidence officielle du premier ministre.

Fournie par le gouvernement du Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
OTTAWA

Justin Trudeau annoncera dans les prochains jours s'il repousse son emménagement au 24, promenade Sussex, une résidence qui a besoin de rénovations majeures et urgentes.

«Aucune décision n'a été prise à ce stade-ci», a indiqué vendredi un porte-parole du Parti libéral du Canada (PLC), DanielLauzon.

La demeure officielle du premier ministre canadien, où Justin Trudeau a été élevé avec ses deux frères alors que son père Pierre Elliott Trudeau dirigeait le pays, doit subir des travaux de rénovation d'envergure.

Un rapport du Bureau du vérificateur général du Canada évaluait dès 2008 à 10 millions $ le montant nécessaire pour retaper le 24, promenade Sussex.

La mère de Justin Trudeau, Margaret Sinclair, a déclaré vendredi matin en entrevue au réseau anglais de Radio-Canada que son fils et sa famille n'emménageraient pas tout de suite afin de permettre à ces travaux de se réaliser.

Car la résidence bâtie en 1868 «a besoin - et en avait déjà besoin quand j'y étais il y a 40 ans - de travaux d'infrastructure majeurs, et cela n'a simplement pas été fait», a fait valoir l'ex-épouse de Pierre Elliott Trudeau.

Le PLC n'a pas voulu commenter directement cette déclaration ni spéculer sur la décision que M. Trudeau pourrait prendre. «La priorité demeure l'assermentation du nouveau conseil des ministres le 4 novembre et la mise en oeuvre d'une transition ordonnée», a signalé M. Lauzon.

Le nouveau premier ministre du Canada et sa famille habitent une maison du quartier huppé de Rockcliffe, à Ottawa, depuis environ deux ans. Il s'agissait cependant d'une location, et la maison a été vendue. Il leur faudra donc trouver un nouveau toit.

La Commission de la capitale nationale (CCN) se dit «prête, avec plaisir, à accueillir le premier ministre désigné, Justin Trudeau, et sa famille au 24 Sussex», a écrit dans un courriel Jean Wolff, gestionnaire principal des communications.

La CCN «s'assurera que le premier ministre désigné et sa famille seront logés dans un environnement confortable et approprié pendant que les détails relatifs à la résidence du 24 Sussex sont finalisés», a-t-il ajouté.

Un rapport déposé en 2008 par la vérificatrice générale de l'époque, Sheila Fraser, énumérait la série de travaux qui devraient être réalisés de manière imminente.

«Il faudra, entre autres, ouvrir les plafonds et les murs intérieurs de la résidence pour y installer de nouvelles conduites d'air pour la ventilation et la climatisation, remplacer les vieux fils électriques, installer un système de gicleurs d'incendie, retirer les matériaux toxiques tels que l'amiante ou en assurer la surveillance, en plus de réaménager les aires de service», est-il écrit dans le document.

L'occupant devrait quitter la résidence pendant 12 à 15 mois afin de permettre à ces travaux d'être menés à terme, selon le même rapport.

La maison du 24, promenade Sussex, est une propriété de l'État. Transformée en résidence officielle du premier ministre en 1950, elle est gérée par la CCN depuis 1986.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer