Harper invite des dirigeants musulmans à sa résidence officielle

Le Bureau du premier ministre a indiqué qu'il... (PHOTO PC)

Agrandir

Le Bureau du premier ministre a indiqué qu'il s'agissait du premier iftar à être célébré au 24 Sussex, la résidence officielle du premier ministre canadien.

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le premier ministre Stephen Harper a peut-être écrit une nouvelle page de l'histoire canadienne en invitant des dirigeants musulmans à partager un repas dans le cadre du ramadan dans sa résidence officielle.

Au cours du ramadan, les musulmans doivent s'abstenir notamment de manger entre le lever et le coucher du soleil. L'iftar, le repas pris après le coucher du soleil pendant le jeûne, est traditionnellement un événement festif et spirituel.

Le Bureau du premier ministre a indiqué qu'il s'agissait du premier iftar à être célébré au 24 Sussex.

Au cours d'un discours prononcé au cours du repas, M. Harper a illustré que la résidence officielle du premier ministre appartient, en dernière ligne, à tous les Canadiens. Il a dit espérer que tous puissent partager le caractère spirituel du ramadan. Il a ajouté que la tradition veut que celui qui accueille l'iftar apporte du bonheur autour de lui.

Les relations entre le gouvernement conservateur et la communauté musulmane sont tendues en raison notamment du projet de loi visant à interdire les visages voilés au cours des cérémonies de citoyenneté.

Le premier ministre a été critiqué, par le passé, pour plus concentrer son attention sur les extrémistes islamiques plutôt que tendre sa main aux musulmans modérés.

Mais, lundi, M. Harper a salué les contributions de la communauté musulmane.

Le bureau du premier ministre n'a pas publié la liste des noms de ceux qui ont accepté l'invitation du premier ministre. Il s'était fait plutôt discret sur l'événement. L'agenda du premier ministre, publié sur son site Internet ne faisait mention que d'une séance de photos à laquelle participaient les ministres Jason Kenney et Tim Uppal ainsi que la sénatrice Salma Ataullahjan, une sunnite.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer