Peter MacKay quitte la politique

Peter MacKay... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Peter MacKay

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le gouvernement Harper perd un autre gros nom: Peter MacKay a annoncé vendredi en fin d'après-midi qu'il ne sera pas candidat aux prochaines élections.

Le ministre de la Justice et ancien chef du Parti progressiste-conservateur lors de la fusion de la droite avec l'Alliance canadienne en 2003 en a fait l'annonce dans sa circonscription de la Nouvelle-Écosse à 16 heures (heure de Montréal) en compagnie du premier ministre Stephen Harper.

Peter MacKay est le dernier d'une série de ministres influents du gouvernement Harper à annoncer récemment son départ, après le ministre des Affaires étrangères, John Baird, le ministre du Développement international Christian Paradis et la ministre d'État aux Affaires étrangères et députée de longue date, Diane Ablonczy. L'ex-ministre des Finances, Jim Flaherty, est décédé en avril de l'année dernière.

Selon une source conservatrice, le politicien aurait décidé de passer plus de temps avec sa famille. Il attend son deuxième enfant en septembre, en plein coeur de la prochaine campagne électorale. On ignore quels sont ses plans professionnels pour l'avenir. Il était procureur de la Couronne avant de faire le saut en politique fédérale en 1997.

Peter Gordon MacKay aura 50 ans en septembre. Il est député des circonscriptions de Pictou-Antigonish-Guysborough puis de Central Nova depuis près de 20 ans. Il a dirigé des ministères importants au sein du gouvernement Harper, dont les Affaires étrangères et la Justice. Il a été ministre de la Défense pendant 6 ans, de 2007 à 2013.

Il est le fils d'Elmer MacKay, député progressiste-conservateur de Central Nova de 1971 à 1993 et lui aussi responsable de plusieurs portefeuilles importants dans le gouvernement Mulroney dans les années 1980 et 1990.

Le père MacKay avait même cédé temporairement sa circonscription au futur premier ministre en 1983 pour lui permettre d'être élu à la Chambre des Communes.

La carrière politique de Peter MacKay a connu sa part de controverses. Il a été accusé d'avoir trahi un adversaire dans la course à la direction du Parti progressiste-conservateur, David Orchard, en lui promettant en échange de son appui de ne pas faire de fusion avec l'Alliance canadienne. Élu à la tête du parti en mai 2003, M. MacKay a signé cette fusion sept mois plus tard.

Plusieurs membres du Parti conservateur lui attribuent néanmoins une bonne part du crédit pour les succès actuels de la droite unifiée, puisque le projet n'aurait pas pu voir le jour sans lui.

Stephen Harper lui est resté loyal par la suite, lui attribuant des ministères importants malgré quelques faux pas, dont l'utilisation d'hélicoptères de recherche et de sauvetage du gouvernement afin de revenir d'une partie de pêche avec des amis. Il a été dans l'eau chaude plus récemment en raison de commentaires formulés au sujet des femmes juges : selon le Toronto Star, il aurait déclaré lors d'une conférence que moins de femmes se portent candidates à la magistrature de peur de s'éloigner de leurs enfants.

Peter MacKay a dû se battre pour entrer en politique fédérale: le gouvernement néo-écossais de l'époque avait refusé de l'autoriser à se porter candidat, citant le devoir d'impartialité des fonctionnaires et des procureurs. Il avait intenté un recours judiciaire contre son employeur, recours qu'il avait réglé hors cours après avoir été élu à la Chambre des communes. Son chef de parti à l'époque était Jean Charest, qui a lui-même quitté la politique fédérale un an plus tard pour diriger le Parti libéral du Québec. 

M. MacKay a épousé en 2013 l'activiste et conférencière d'origine iranienne Nazanin Afshin-Jam, qui a été couronnée Miss Canada-Monde en 2003. Le couple a un enfant de deux ans, Kian.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer