Mulcair créerait un ministre responsable des Affaires urbaines

Thomas Mulcair... (PHOTO ÉTIENNE RANGER, archives LE DROIT)

Agrandir

Thomas Mulcair

PHOTO ÉTIENNE RANGER, archives LE DROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

S'il est élu premier ministre du Canada cet automne, Thomas Mulcair promet de créer un ministère des Affaires urbaines.

Lors d'un rassemblement préélectoral sous le thème «Ensemble pour Montréal» ce vendredi, le chef néo-démocrate s'est engagé à donner une voie plus directe aux administrations municipales du pays. Il croit que le gouvernement de Stephen Harper n'agit pas pour faire avancer les «dossiers vitaux» des villes, comme l'infrastructure, le logement social et le transport en commun.

«La façon de faire des conservateurs, c'est de travailler en vase clos, l'attitude "papa a raison", ça mène à des décisions déconnectées de la réalité», a dit le leader de gauche, devant plusieurs centaines de militants enthousiastes. Il donne l'exemple de Montréal, qui n'est pas une priorité pour le gouvernement conservateur selon lui. 

«Il n'est pas normal que les maires ne trouvent personne à qui parler à Ottawa [...] En ce moment, le maire Coderre n'a personne à qui parler», croit-il. Son parti promet aussi de verser une portion de la taxe sur l'essence aux villes. 

Thomas Mulcair est aussi revenu sur l'élection albertaine de mardi dernier. Selon lui, la victoire des néo-démocrates dans la province de l'Ouest prouve que le parti peut faire des gains partout au Canada. La section provinciale du NPD a mis fin à un règne de 43 ans du parti progressiste-conservateur de l'Alberta.

«Quand les Canadiens ont soif de vrai changement, c'est vers le NPD qu'ils se tournent», a indiqué le chef de l'opposition officielle. En vertu de la loi sur les élections à date fixe, les prochaines élections fédérales auront lieu le 19 octobre prochain.

Denis Lebel réagit

Le ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales Denis Lebel croit qu'avec cette proposition, le NPD tente «une fois de plus» de s'immiscer dans les champs de compétence des provinces canadiennes. Il réfute aussi les affirmations de Thomas Mulcair, selon lesquelles le gouvernement conservateur ne s'occupe pas de la métropole.  

«Nous sommes très fiers des investissements de notre gouvernement dans la grande région de Montréal : le Grand Prix du Canada, le Quartier des spectacles, le Musée des beaux-arts, la Maison des grands ballets canadiens, le métro de Montréal, l'autoroute 30, le nouveau pont Champlain et j'en passe», a indiqué Denis Lebel dans un courriel envoyé à La Presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer