Un proche collaborateur de Harper quittera ses fonctions

M. Vallée, qui ainsi devient le deuxième à... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

M. Vallée, qui ainsi devient le deuxième à quitter ses fonctions dans l'entourage du premier ministre (photo) en moins d'un mois après le directeur des communications Jason Macdonald,  a accepté un poste dans le secteur privé à Montréal.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Carl Vallée, un proche collaborateur de Stephen Harper depuis près de six ans, quittera ses fonctions à la fin du mois de mars.

M. Vallée, qui ainsi devient le deuxième à quitter ses fonctions dans l'entourage du premier ministre en moins d'un mois après le directeur des communications Jason Macdonald,  a accepté un poste dans le secteur privé à Montréal, a-t-on indiqué à La Presse vendredi.

En tant qu'attaché de presse du premier ministre, M. Vallée a eu souvent à répondre aux questions des médias et à défendre les décisions du gouvernement conservateur au fil des années.

Dans la mi-vingtaine et identifié à la branche des conservateurs «bleus» du Québec, M. Vallée jouissait de l'entière la confiance du premier ministre Stephen Harper, notamment pour bien l'aiguillonner sur les questions touchant le Québec. En coulisses, il a d'ailleurs joué un rôle discret mais déterminant dans les dossiers tels que l'augmentation du nombre de sièges pour le Québec en prévision des prochaines élections ainsi que sur la question du bilinguisme pour les agents du Parlement.

Dès son arrivée à Ottawa, M. Vallée n'avait jamais caché son désir de retourner à Montréal afin de poursuivre sa carrière dans le secteur privé. Même s'il décide de faire le saut dans le secteur privé, sa conjointe, Taylor Pettit, continuera à travailler au bureau du premier ministre en tant qu'adjointe exécutive de Laureen Harper.

Son successeur sera nommé au cours des prochaines semaines. Au cabinet du premier ministre, on indique que des voix du Québec continueront de se faire entendre par l'entremise du ministre des Affaires intergouvernementales, Denis Lebel, qui est le lieutenant politique de Stephen Harper au Québec. On souligne aussi que Catherine Loubier agit comme conseillère pour le Québec auprès du premier ministre et que Martin Bélanger et le directeur du groupe de recherche conservateur.

Une source conservatrice a déclaré que «Carl était très apprécié du caucus québécois, particulièrement du ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, et des adjoints politiques du Québec».

- Avec Hugo de Granpré

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer