«Pas de rôle formel» pour Dimitri Soudas chez les libéraux

Dimitri Soudas... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES PC)

Agrandir

Dimitri Soudas

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le Parti libéral du Canada affirme que Dimitri Soudas, un ancien collaborateur chez les conservateurs, pourrait aider sa conjointe Eve Adams à être élue, mais qu'il n'aura pas de rôle formel au sein de la formation.

La députée Eve Adams a causé une surprise de taille lundi matin en annonçant qu'elle quitte le caucus conservateur pour se joindre au caucus libéral. Elle compte être candidate pour le PLC dans la grande région de Toronto lors des prochaines élections, prévues pour le mois d'octobre.

Dimitri Soudas a réagi sur Twitter après quelques heures en disant: « J'appuie pleinement la décision d'Eve Adams. Elle est intelligente, travaillante et attentionnée ».

Des informations ont circulé pendant toute la journée de lundi à l'effet que M. Soudas pourrait reprendre du galon en politique active, mais cette fois-ci auprès du Parti libéral du Canada, après avoir été un fidèle lieutenant du premier ministre Stephen Harper pendant de nombreuses années.

Mais le Parti libéral a tenté de clarifier la situation en fin d'après-midi.

« M. Soudas n'aura aucun rôle formel avec le PLC. Ce dernier et la famille de Mme Adams appuient sa décision et sa course à l'investiture », a déclaré la directrice des communications du leader Justin Trudeau, Mylène Dupéré.

Gerald Butts, un conseiller très influent de M. Trudeau, a écrit sur Twitter que « le rôle de @D_Soudas avec le PLC est de poser des pancartes pour la campagne de @MPEveAdams. C'est tout ».

M. Soudas n'a pas lui-même commenté les informations qui ont circulé à son sujet.

Dimitri Soudas était jusqu'à récemment perçu comme l'un des plus loyaux lieutenants du premier ministre Stephen Harper. Il a cependant été forcé de quitter son poste de directeur général du Parti conservateur dans la foulée d'une controverse entourant la course à l'investiture d'Eve Adams dans une circonscription ontarienne. Cette dernière a elle aussi dû abandonner la course.

Âgé de 35 ans, M. Soudas a commencé à travailler avec Stephen Harper alors qu'il siégeait dans l'opposition en tant que chef de l'Alliance canadienne. Il a ensuite été attaché de presse, puis directeur des communications du premier ministre.

Il est étroitement associé au système de contrôle des communications mis en place par le gouvernement Harper lors de son arrivée au pouvoir, et qui a causé énormément de frictions avec les médias et la presse parlementaire.

Il a été directeur général du Comité olympique canadien après son départ de la politique en 2011. Il est aujourd'hui directeur des opérations du Forum économique international des Amériques et associé directeur de la firme de consultation Stampede Group.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer