Manitoba: l'opposition veut une élection

Le premier ministre manitobain, Greg Selinger... (Photo JOHN WOODS, PC)

Agrandir

Le premier ministre manitobain, Greg Selinger

Photo JOHN WOODS, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
WINNIPEG

L'opposition conservatrice au Manitoba affirme que le premier ministre contesté Greg Selinger devrait déclencher une élection plutôt qu'une course à la chefferie.

Le chef du Parti conservateur Brian Pallister affirme que les querelles internes qui minent le Nouveau Parti démocratique (NPD) au pouvoir constituent une distraction par rapport aux réelles préoccupations des Manitobains.

Il affirme que tous les électeurs devraient être en mesure de décider du sort de M. Selinger - et non pas seulement ceux qui possèdent une carte de membre du NPD.

Lors d'une rencontre de l'exécutif du NPD en fin de semaine, le premier ministre Selinger a donné son accord à la tenue d'une course à la chefferie lors du congrès annuel du parti en mars.

M. Selinger subit les foudres de son propre cabinet et de son caucus depuis la décision prise l'an dernier d'augmenter la taxe de vente provinciale.

Cinq de ses ministres les plus importants ont démissionné la semaine dernière après avoir suggéré publiquement qu'il devrait céder son poste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer