Pont Detroit-Windsor: Ottawa achètera des terrains aux É-U

Le propriétaire du pont Ambassador est l'un des... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le propriétaire du pont Ambassador est l'un des plus farouches opposants au projet de construction du nouveau pont. Il a notamment proposé l'ajout d'une nouvelle travée à son propre pont.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Detroit

Le gouvernement fédéral prévoit acheter des lots de terres à Detroit pour la construction d'une partie du nouveau pont qui reliera le Canada aux États-Unis, a indiqué dimanche un responsable canadien à un quotidien du Michigan.

Le projet de 2 milliards $ US visant à construire un nouveau pont reliant Windsor, en Ontario, à Detroit, dans le Michigan, est tout simplement trop important pour être retardé, a affirmé le consul général du Canada à Detroit, Roy Norton, au journal Detroit Free Press.

Ottawa assumera la majeure partie des coûts du projet, et ce, des deux côtés de la frontière. Le gouvernement conservateur prévoit rentabiliser son investissement grâce au système de péage qui sera imposé pour emprunter le pont dans les deux directions. Selon des responsables, le «Nouveau passage commercial international» devrait être ouvert à compter de 2020.

M. Norton a précisé que l'acquisition des terres devrait s'effectuer dans les prochains mois. Il a assuré que le Canada irait de l'avant de toute façon, même si le gouvernement américain ne s'engageait pas à investir dans la construction de postes frontaliers.

Des représentants ont indiqué que si la transaction débutait cette année, les quelques 1000 parcelles de terrains ciblées devraient être achetées d'ici la fin de 2015. Les procédures d'expropriation des propriétaires qui refuseraient de vendre pourraient prolonger la démarche jusqu'en 2016.

Et finalement, Washington devrait, selon M. Norton, débourser l'argent nécessaire à la construction de ses propres postes frontaliers.

«Pour les gens qui entendent parler du fait que ce sera le Canada qui paiera, c'est vraiment absurde», a-t-il souligné.

Le mois dernier, le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, s'est plaint que l'administration Obama ne se soit pas engagée à verser 250 millions $ pour la construction d'un site de contrôle douanier.

Le propriétaire du pont Ambassador, lui, a été l'un des plus farouches opposants au projet de construction du nouveau pont. Matty Moroun a notamment proposé l'ajout d'une nouvelle travée à son propre pont.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer