Harper perd son conseiller principal pour le Québec

La décision de M. Bachand survient quelques semaines après... (Photo Jocelyn Riendeau, archives La Presse)

Agrandir

La décision de M. Bachand survient quelques semaines après un remaniement ministériel qui a vu Christian Paradis être dépouillé de son titre de lieutenant au Québec.

Photo Jocelyn Riendeau, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) Stephen Harper perd son conseiller pour le Québec. André Bachand quitte le bureau du premier ministre après deux ans de service.

M. Harper avait nommé M. Bachand comme conseiller spécial pour la province après sa victoire électorale en 2011. Auparavant, cet ancien député progressiste-conservateur avait servi comme ambassadeur du Canada à l'UNESCO à Paris.

Le bureau de M. Harper a refusé de confirmer la nouvelle.

« Nous ne commentons pas les questions qui concernent le personnel », a-t-on indiqué.

Identifié comme un nationaliste, proche de l'ancien premier ministre Jean Charest, M. Bachand était l'un des trois Québécois dans la garde rapprochée du premier ministre Harper. L'attaché de presse Carl Vallée, un nationaliste conservateur, ainsi que Martin Bélanger, le directeur du Groupe de recherche conservateur (CRG), sont les deux autres.

M. Bachand avait notamment pour rôle de faire valoir l'impact des décisions du gouvernement sur le Québec, la majorité des conseillers du premier ministre étant des Canadiens anglophones. Il devait aussi aider le gouvernement à expliquer ses décisions aux Québécois.

Il servait également de pivot entre le premier ministre et les députés, ministres et sénateurs conservateurs du Québec. Cette tâche avait pris une nouvelle importance dans la foulée des élections de 2011. Les conservateurs ont formé un gouvernement majoritaire, mais ils n'ont fait élire qu'une poignée de députés québécois.

« Étant donné que notre présence politique au Québec n'est pas tellement grande parce qu'on n'a que cinq députés, il faut que les ministres couvrent plus de terrain qu'en Ontario, par exemple, où nous avons les deux tiers des sièges », a indiqué une source conservatrice.

Des sources ont indiqué que Catherine Loubier est pressentie pour remplacer M. Bachand. Mme Loubier a été chef de cabinet adjointe pour le ministre Denis Lebel dans les mois qui ont suivi les élections de 2011. Elle a également servi comme directrice des communications pour Lawrence Cannon alors qu'il était ministre des Affaires étrangères.

Le Registre des lobbyistes du Québec indique que Mme Loubier avait jusqu'à tout récemment aidé la société d'informatique K2 Géospacial à se positionner à la Ville de Gatineau. Ce mandat a justement été modifié pour prendre fin mercredi.

La décision de M. Bachand survient quelques semaines après un remaniement ministériel qui a vu Christian Paradis être dépouillé de son titre de lieutenant au Québec à la faveur de Denis Lebel.

Selon le dernier sondage CROP-La Presse, publié en juin, le Parti conservateur n'obtient que 8% des intentions de vote au Québec.

- Avec la collaboration de Philippe Teisceira-Lessard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer