Le Canada durcit ses sanctions contre l'Iran

John Baird... (La Presse Canadienne)

Agrandir

John Baird

La Presse Canadienne

Partager

Dossiers >

Nucléaire iranien

International

Nucléaire iranien

Consultez notre dossier sur le nucléaire iranien »

(Ottawa, Ontario) Le gouvernement Harper durcit ses sanctions économiques contre l'Iran, soupçonné de vouloir se doter de l'arme nucléaire malgré les vives protestations de la communauté internationale.

De passage au Maroc, le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a vivement dénoncé le régime du président Mahmoud Ahmadinejad.

«La situation en Iran continuera d'être l'un des plus grands problèmes pour la paix et pour la sécurité dans le monde, a-t-il affirmé lors d'une téléconférence. Le programme nucléaire est une grande préoccupation et nous continuerons de travailler avec nos alliés pour mettre de la pression sur le régime.»

Ces nouvelles sanctions font en sorte qu'une centaine de personnes et de groupes liés au régime iranien deviennent «personnes désignées». Ils voient leurs avoirs au Canada gelés, et Ottawa interdit les transactions d'affaires avec eux. Au total, 50 personnes et 433 entités sont maintenant visées par cette mesure.

Ces sanctions élargies touchent des secteurs économiques qui, aux yeux d'Ottawa, appuient indirectement le programme nucléaire iranien ou lui accordent des fonds. Il s'agit de l'industrie des hydrocarbures, des mines, des métaux et du transport maritime.

« J'espère que les sanctions commencent à produire de vrais résultats, a affirmé M. Baird. Jusqu'ici, on n'a pas vu de changement de position du régime à Téhéran, mais on va continuer de travailler avec nos alliés.

Plus de détails à venir...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer