Vie privée: Facebook s'entendrait avec la commissaire Stoddart

La commissaire à la vie privée, Jennifer Stoddart.... (Photo Presse Canadienne)

Agrandir

La commissaire à la vie privée, Jennifer Stoddart.

Photo Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jim Bronskill
La Presse Canadienne
Ottawa

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada affirme avoir des discussions positives avec le populaire site d'échange Facebook concernant l'utilisation de renseignements personnels.

Lundi était la date limite fixée à Facebook pour remettre à la commissaire Jennifer Stoddart un rapport sur ce que le site web comptait faire pour se plier aux recommandations contenues dans un document qui le critiquait sévèrement le mois dernier.

Une porte-parole de l'entreprise américaine a dit que Facebook allait respecter cette date limite. Mme Stoddart doit ensuite prendre 15 jours pour déterminer si le document soumis par Facebook satisfait à ses exigences.

Lundi, sa porte-parole Anne-Marie Hayden a dit être confiante que ce serait le cas.

Facebook compte près de 12 millions d'utilisateurs canadiens et quelque 250 millions à travers le monde. Le site permet à ses utilisateurs de demeurer en contact avec leurs amis en mettant à jour des pages personnelles.

Mme Stoddart avait entrepris son enquête à la suite d'une plainte faite l'an dernier par la Clinique d'intérêt public et de politique d'Internet du Canada, de la faculté de droit de l'Université d'Ottawa.

Dans son rapport, qui a fait les manchettes un peu partout dans le monde, Mme Stoddart soutenait que les informations personnelles des membres de Facebook pouvaient y être conservées de façon illégale.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer