Ambulanciers: rejet de la dernière offre patronale qualifiée d'«insultante»

L'offre rejetée concernait quelque 1500 employés de toutes... (Archives)

Agrandir

L'offre rejetée concernait quelque 1500 employés de toutes les régions du Québec à l'exception des villes de Montréal et de Laval.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Rosemère

La Fédération des employés du préhospitalier du Québec (FPHQ) rejette la dernière offre monétaire des compagnies ambulancières et promet d'intensifier ses moyens de pression.

La Corporation des services d'ambulance du Québec (CSAQ) a déposé sa proposition, le 3 juillet, pour le renouvellement de la convention collective échue le 31 mars 2015. L'offre concerne quelque 1500 employés de toutes les régions du Québec à l'exception des villes de Montréal et de Laval puisque ces dernières sont desservies par Urgence-Santé.

Selon le président de la Fédération, Daniel Chouinard, l'offre patronale est «ridicule et insultante».

Le syndicat estime que les offres salariales proposées sont inacceptables. Il déplore également aucune progression dans l'échelle salariale, le retrait des primes d'éloignement, la non-rémunération des journées de formation et l'abolition du «temps et demi» pour Noël et le Jour de l'an.

M. Chouinard souligne que les paramédics du Québec sont en colère et qu'ils vont intensifier leur mobilisation, sans toutefois affecter les services à la population.

Daniel Chouinard blâme par ailleurs les coupes budgétaires imposées par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Il soutient que les employeurs se tournent vers les travailleurs pour éponger «le trou et faire des économies sur leur dos».




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer