Côte-Nord: des plongeurs trouvent une épave qu'ils croient vieille de 300 ans

Des plongeurs pensent avoir découvert une épave vieille de 300 ans au large de... (Photo Lee Newman, CoolDives.ca, archives PC)

Agrandir

Photo Lee Newman, CoolDives.ca, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Des plongeurs pensent avoir découvert une épave vieille de 300 ans au large de Pointe-Lebel, une localité située tout près de Baie-Comeau, sur la Côte-Nord.

Cette épave, qui gît sous le sable, serait celle du navire marchand le Sainte-Anne qui s'est échoué à la pointe Paradis en 1704 alors qu'il transportait une cargaison de fourrures.

Le Sainte-Anne servait au commerce triangulaire entre la France, ses colonies et les Antilles où le navire se dirigeait au moment du naufrage.

L'épave de 20 mètres de long fait partie d'une quinzaine d'autres qui ont été visitées l'été dernier dans le cadre de la première phase d'un projet de repérage et de documentation d'épaves historiques du fleuve Saint-Laurent dirigé par l'Université de Montréal et l'organisme Archéo-Mamu Côte-Nord.

Lors de la seconde phase d'exploration qui est en cours, un chercheur et deux étudiants en archéologie de l'Université de Montréal tentent de vérifier cette hypothèse.

Des échantillons de bois prélevés sur la coque de l'épave seront analysés pour obtenir une datation à l'année près de l'abattage des arbres et du lieu d'où ils provenaient en Europe.

D'autres épaves seront à l'étude cet été dans les secteurs de Baie-Trinité et de la Pointe-aux-Anglais.

- Avec la collaboration de Marc-André Hallé, CHLC

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer