Ontario: les femmes devront siéger dans 40% des CA du gouvernement

Kathleen Wynne... (Codie McLachlan, Archives PC)

Agrandir

Kathleen Wynne

Codie McLachlan, Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le gouvernement libéral de l'Ontario souhaite que les femmes représentent au moins 40 pour cent de toutes les nominations sur les conseils d'administration (CA) du gouvernement et de ses agences d'ici 2019.

La première ministre Kathleen Wynne a annoncé cette cible mardi, affirmant qu'elle aimerait que le gouvernement serve d'exemple pour les entreprises privées.

Le gouvernement « encourage » les entreprises à s'engager à ce que les femmes constituent 30 pour cent des nominations sur leurs conseils d'administration.

Plus de la moitié des diplômés ontariens sont des femmes, qui forment la moitié de la main-d'oeuvre dans la province. Pourtant, en date de l'année dernière, la moitié des entreprises cotées à la Bourse de Toronto n'avaient aucune femme au sein de leur CA.

L'Ontario a par ailleurs créé un comité - qui sera dirigé par le ministre des Finances Charles Sousa et Tracy MacCharles, la ministre déléguée à la Condition féminine - pour mettre en place les recommandations d'un rapport sur la diversité hommes-femmes dans les conseils d'administration au Canada.

Mme Wynne plaide que les femmes « établissent les normes pour le monde » et qu'il incombe aux Canadiennes de fixer des normes élevées.

« Toute ma vie, j'ai entendu parler des enjeux sur les femmes. Ce sont des enjeux qui concernent tout le monde, et ce sont des enjeux économiques », a-t-elle souligné lors d'un discours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer