Réfugiés: 40 000 messages textes envoyés à des candidats potentiels

Près de quatre millions de Syriens vivent actuellement... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Près de quatre millions de Syriens vivent actuellement dans des camps de réfugiés des Nations unies.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a déjà envoyé plus de 40 000 messages textes à des réfugiés syriens qui pourraient être des candidats pour venir au Canada, mais seulement 3000 avaient répondu à l'appel en date du 26 novembre.

Lors d'une séance d'information technique à Ottawa mercredi, des représentants du gouvernement ont cependant précisé que de telles données vieilles de cinq jours sont presque « archéologiques » dans le contexte du processus actuel, où Ottawa souhaite accueillir 25 000 réfugiés d'ici la fin du mois de février.

De plus, il arrive souvent que des réfugiés déclinent des offres de s'éloigner de leur pays d'origine, dans l'espoir d'y retourner dès la fin d'un conflit.

En tout, 1801 candidats avaient été recommandés par le HCR aux fonctionnaires canadiens en Jordanie et au Liban le 26 novembre. Ces chiffres n'incluent pas la Turquie, qui accorde elle-même l'attestation de réfugiés aux millions de personnes sur son territoire.

Le Canada souhaite identifier d'ici la fin de l'année les 25 000 réfugiés qui viendront au pays avant mars 2016. En vertu d'un changement réglementaire apporté par le gouvernement Harper durant la campagne électorale, les Syriens qui sont parrainés de manière privée sont exemptés de l'exigence d'être reconnus comme étant des réfugiés par le HCR ou un État tiers.

Quarante pour cent des 25 000 réfugiés syriens, soit 10 000, sont parrainés de manière privée. Huit mille d'entre eux doivent arriver au Canada d'ici la fin de l'année. Des représentants du gouvernement ont indiqué mercredi qu'ils seront choisis à partir de dossiers qui sont tous déjà entre les mains du ministère de l'Immigration.

Par ailleurs, on ignore toujours le moment où les premiers vols nolisés arriveront au pays. Dans un appel de propositions lancé auprès de l'industrie, Ottawa a indiqué que ces premiers vols devraient arriver vers le milieu de la semaine prochaine. Le gouvernement n'a pas été en mesure de confirmer cette information.

Depuis le 4 novembre, 271 réfugiés sont arrivés au pays à bord de vols commerciaux. La grande majorité, soit 208, est parrainée au niveau privé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer