Un troisième débat pour Stephen Harper

Stephen Harper... (Photo Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne)

Agrandir

Stephen Harper

Photo Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
OTTAWA

À la veille d'une rencontre du consortium des médias, le Parti conservateur annonce que Stephen Harper a l'intention de participer à un troisième débat organisé par le Globe and Mail et Google Canada.

La joute oratoire qui a été ajoutée à l'agenda du premier ministre sera centrée sur l'économie, a indiqué le porte-parole de la campagne conservatrice, Kory Teneycke.

«Nous nous réjouissons de cette occasion pour les électeurs de comparer nos plans de croissance pour l'économie canadienne aux plans d'augmentation des impôts et des dépenses de l'opposition», a-t-il précisé mercredi par voie de communiqué.

Le parti a annoncé la semaine dernière qu'il était ouvert à l'idée de prendre part à un total de cinq débats, deux en français et trois en anglais, et signalé qu'un feu vert avait été donné à un face-à-face que mijote TVA pour l'automne et à un débat de Macleans/Rogers prévu en août.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD), qui se dit depuis plusieurs mois impatient de voir son chef Thomas Mulcair croiser le fer avec Stephen Harper, dit accepter «en principe» l'idée de prendre part à ces trois débats.

De son côté, le Parti libéral du Canada (PLC) refuse de confirmer sa participation aux débats en question, disant vouloir attendre «de voir quelles propositions viendront des réseaux télévisés du pays et d'autres groupes médiatiques» avant de s'engager.

Selon une source au PLC, une annonce aura lieu au cours des prochains jours dans ce dossier.

Les partis d'opposition doivent composer avec une délicate situation depuis que le Parti conservateur a pris le contrôle de la discussion sur les débats, qui ont toujours fait l'objet d'intenses négociations stratégiques en coulisses.

Car en même temps qu'il confirmait son intention de participer à «un nombre record» de cinq débats, la semaine dernière, le parti dirigé par Stephen Harper rompait avec la tradition en refusant de prendre part à ceux du consortium des médias.

Il n'enverra d'ailleurs aucun représentant à la seconde rencontre entre les stratèges des partis politiques et les émissaires du regroupement de télédiffuseurs composé de Radio-Canada, CBC, CTV News et Global TV, qui se tiendra jeudi, à Ottawa.

La porte-parole du consortium, Liliane Lê, n'a pas voulu confirmer à quel moment une décision pourrait tomber.

Mais «au moment où on se parle, les réseaux qui font partie du consortium planifient d'organiser des débats», a-t-elle signalé en entrevue avec La Presse Canadienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer