Canada: la Cour des comptes a perdu des millions de données privées

Depuis que ces disparitions ont été constatées, le... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Depuis que ces disparitions ont été constatées, le Vérificateur général a cessé d'utiliser des clés USB pour tout nouvel audit, et utilise plutôt un serveur internet FTP sécurisé.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

La Cour des comptes du gouvernement fédéral canadien a perdu 120 clés USB contenant moult informations privées sur des citoyens ou des institutions, selon une enquête du quotidien Toronto Star publiée jeudi.

«Toutes les clés USB sont cryptées et protégées par mot de passe», a assuré à l'AFP Ghislain Desjardins, porte-parole du Vérificateur général du Canada.

Selon le journal canadien qui a révélé l'affaire, une note interne du Vérificateur général datant du 22 septembre dernier soulignait que «personne n'a eu à assumer la responsabilité de la perte d'une clé USB» et qu'en tout 547 clés étaient en circulation en 2014.

Ce sont donc 22% des clés du Vérificateur général qui ont disparu.

La Cour des comptes a assuré que le contenu stocké sur les clés disparues était de niveau de «protection B» et ne portait pas sur des données «secrètes ou confidentielles», admettant toutefois qu'«on ne peut pas être sûr à 100%» que des informations «sensibles» ne se trouvaient pas sur les clés égarées.

«Nous avons pleine confiance dans le niveau de protection de ces appareils», a indiqué le porte-parole du Vérificateur, confirmant les chiffres publiés par le Toronto Star.

Depuis que ces disparitions ont été constatées, le Vérificateur général a cessé d'utiliser des clés USB pour tout nouvel audit, et utilise plutôt un serveur internet FTP sécurisé, a précisé le journal canadien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer