L'avis d'ébullition de l'eau maintenu à Winnipeg

Les épiceries de Winnipeg ont été prises d'assaut... (PHOTO JOHN WOODS, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Les épiceries de Winnipeg ont été prises d'assaut par les citoyens qui ont acheté de l'eau embouteillée.

PHOTO JOHN WOODS, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Winnipeg

Les tests effectués au cours des 24 dernières heures tendent à démontrer que l'eau de Winnipeg est potable.

Le maire de la ville, Brian Bowman, a dit que les experts municipaux pensaient que le résultats des premiers tests étaient erronés. Toutefois, il a indiqué que l'avis demandant aux citoyens de faire bouillir l'eau avant de la consommer ne sera levé que lorsque les autorités provinciales l'auront décidé.

L'avis a été donné mardi après que six des 39 échantillons prélevés eurent permis de détecter une faible présence de coliformes et de la bactérie E. Coli.

L'eau du robinet était assez saine pour le bain ou la lessive mais on demandait aux résidants et aux entreprises de la faire bouillir pendant au moins une minute avant d'en consommer.

En conférence de presse, mercredi, le directeur par intérim de la division des eaux, Geoff Patton, a indiqué que les agents utilisaient différents tests pour déterminer s'il y avait un problème de bactérie dans l'eau. M. Patton a précisé que les informations divergeaient en ce moment et que c'était aux techniciens d'obtenir des réponses claires.

La veille, il avait admis que les résultats des tests étaient déconcertants. Certains démontraient la présence de coliformes et de chlore, ajoutant qu'on ne pouvait obtenir ces deux éléments ensemble. Il a laissé entendre que les résultats étaient peut-être des «faux positifs» ou une indication incorrecte de la présence de bactéries.

La porte-parole du Winnipeg Regional Health Authority, Melissa Hoft, avait indiqué par communiqué mardi qu'aucune maladie en lien avec la consommation de l'eau de la ville n'avait été rapportée.

La plupart des cafés et des restaurants sont demeurés ouverts mercredi même si certains plats ne pouvaient pas être commandés. Les écoles étaient aussi ouvertes mais certains établissements ont avisé leurs élèves d'apporter de leur propre eau déjà bouillie car celle des fontaines n'était pas disponible. Les activités étaient maintenues à la normale dans les piscines municipales.

De leurs côtés, les hôpitaux n'ont annulé aucune chirurgie. L'avis n'a pas perturbé les autres départements hospitaliers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer