Le budget de la commissaire à l'information fédérale est à sec

La Commissaire à l'information du Canada, Suzanne Legault... (Photo Sean Kilpatrick, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

La Commissaire à l'information du Canada, Suzanne Legault

Photo Sean Kilpatrick, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
OTTAWA

La commissaire à l'information du Canada affirme que son budget est à sec et qu'elle pourrait ne plus être en mesure de protéger les droits des Canadiens.

Le bureau de Suzanne Legault n'avait plus que 37 000 $ à la fin de la dernière année fiscale, soit 0,2% de son budget total.

La commissaire agit comme ombudsman pour les utilisateurs de la Loi sur l'accès à l'information. Elle gère les plaintes sur les retards, les frais et les difficultés d'obtention de documents demandés aux différentes agences fédérales.

Dans son rapport de performance annuel, Mme Legault indique que sa difficulté financière et un volume de plus en plus élevé de plaintes rendent difficile, voire impossible, de compléter les enquêtes en temps raisonnable.

Cela fait en sorte qu'il y a un délai de six mois dans l'assignation d'une plainte à un inspecteur.

Mme Legault demande plus d'argent au Conseil du Trésor.

Natalie Hall, porte-parole de Mme Legault, confirme que des discussions sont en cours avec différents responsables.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer