Canadien détenu à Cuba: Peter Kent juge la peine «absurde»

Selon M. Kent, un citoyen de sa circonscription, Cy... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

Selon M. Kent, un citoyen de sa circonscription, Cy Tokmakjian, pourrait être expulsé du pays communiste, ou transféré dans une prison canadienne, plutôt que de purger sa peine sur l'île castriste.

PHOTO ARCHIVES PC

La Presse Canadienne

Un député de la région de Toronto, le conservateur Peter Kent, affirme qu'un homme d'affaires de Toronto condamné à 15 ans de prison à Cuba devrait être renvoyé au Canada.

Selon M. Kent, un citoyen de sa circonscription, Cy Tokmakjian, pourrait être expulsé du pays communiste, ou transféré dans une prison canadienne, plutôt que de purger sa peine sur l'île castriste.

M. Tokmakjian, âgé de 74 ans, a été condamné vendredi en lien avec des accusations de corruption qui s'inscrivent, disent des responsables cubains, dans une vaste campagne d'éradication des pots-de-vin.

Le propriétaire de la compagnie automobile ontarienne Tokmakjian Group a été détenu pendant plus de deux ans avant de subir son procès en juin.

M. Kent estime que la peine est «absurde», mais pas entièrement surprenante. Selon lui, cette affaire «est un rappel important du fait que les investisseurs internationaux devraient faire preuve de prudence» lorsqu'il est question de faire affaire avec Cuba.

Du côté des Affaires étrangères, on affirme que des services consulaires sont offerts et que des responsables sont en contact avec les autorités de La Havane.

Plus tôt cette année, l'entreprise a publié un communiqué soutenant que son propriétaire n'avait rien fait de mal, avant de laisser entendre qu'il n'avait pas eu droit à un procès juste et équitable.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer