Déraillement du CN: le maire d'Edmundston se questionne

Une locomotive du Canadien National.... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Une locomotive du Canadien National.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Edmundston

Le maire d'Edmundston au Nouveau-Brunswick, Cyrille Simard, croit que le déraillement dans sa ville, dimanche, d'un train transportant du butane dans le secteur Saint-Basile, suscite des inquiétudes à propos du budget de maintenance du transporteur, le Canadien National (CN).

Le maire Simard craint que les deux déraillements de convois du CN survenus en moins de trois semaines au Nouveau-Brunswick ne soient une démonstration que la compagnie ferroviaire ne consacre pas assez d'argent à l'entretien de son réseau de voies ferrées.

Un porte-parole du Canadien National, Jim Feeny, assure que la compagnie comprend bien les inquiétudes du maire Simard. Il ajoute que des enquêtes détermineront les causes des déraillements survenus à Edmundston et près de Plaster Rock.

Cependant, M.Feeny souligne que depuis trois ans, le CN a consacré près de 28 millions $ à l'entretien de la voie reliant Moncton à Rivière-du-Loup, au Québec.

Le CN rencontrera des représentants des premiers répondants d'Edmundston le 4 février afin de discuter des mesures de sécurité ferroviaire.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer