L'Autorité palestinienne demande l'annulation d'une exposition canadienne

L'un des manuscrits au coeur du différend entre... (La Presse)

Agrandir

L'un des manuscrits au coeur du différend entre Ottawa et l'Autorité palestinienne.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ottawa

L'Autorité palestinienne a demandé cette semaine au Premier ministre canadien Stephen Harper d'annuler l'exposition prochaine à Toronto de manuscrits de la Mer Morte, estimant que ces textes ont été acquis illégalement par Israël, rapportent des médias canadiens.

Le Musée Royal de l'Ontario doit exposer à partir du mois de juin, et pour six mois, 16 des 900 manuscrits de la Mer Morte, considérés comme l'une des plus importantes découvertes archéologiques du XXe siècle.

Dans une lettre adressée à M. Harper, le Premier ministre palestinien Salam Fayyad demande l'annulation de cette exposition, estimant que les textes ont été acquis illégalement par Israël lorsque l'Etat hébreux a annexé Jérusalem Est, en 1967, a écrit jeudi le Toronto Star.

Ottawa n'a ni confirmé, ni infirmé cette information, une porte-parole du ministère canadien des Affaires étrangères déclarant à l'AFP n'avoir «pas de commentaire à fournir».

Quatre textes jamais exposés publiquement ainsi que des fragments du Livre de la Genèse seront notamment présentés dans la métropole économique canadienne.

Or, certains de ces objets ont été «enlevés des territoires palestiniens», a dit au quotidien torontois Hamdan Taha, directeur-général du département archéologique du ministère palestinien du Tourisme et des Antiquités, appelant le Canada à respecter les conventions internationales sur les biens culturels acquis frauduleusement.

«Je suis assez sûr que les manuscrits respectent les termes de la loi», a déclaré pour sa part le PDG du Musée Royal de l'Ontario, William Thorsell.

Les manuscrits de la mer Morte, comprenant l'exemplaire le plus ancien de l'Ancien Testament découvert à ce jour, ont été découverts par hasard par un berger en 1947 dans une grotte près de la mer Morte.

Certains de ces documents ont déjà été présentés à l'étranger, notamment à Berlin en 2005, mais leur fragilité limite considérablement leur manipulation et leur exposition à la lumière.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer