Projet Montréal lance une campagne publicitaire

La publicité affichée près du métro Papineau est... (Photo Projet Montréal)

Agrandir

La publicité affichée près du métro Papineau est la première d'une campagne publicitaire préélectorale que le parti d'opposition lance aujourd'hui.

Photo Projet Montréal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec un important déficit de notoriété à combler à trois mois des élections, Projet Montréal lance une campagne publicitaire pour mousser la candidature de sa cheffe, Valérie Plante.

Un sondage Léger commandé par Projet Montréal et rendu public par le blogue politique Qc125 illustre le déficit de notoriété. Pas moins de 40 % des quelque 2000 internautes consultés ont dit ne pas connaître la formation politique. À l'inverse, seulement 10 % des répondants disaient ne pas connaître Équipe Coderre.

Projet Montréal entend ainsi à déployer d'importants efforts pour mieux faire connaître sa cheffe, principale rivale à Denis Coderre de la mairie le 5 novembre. La semaine dernière, le parti a d'ailleurs diffusé une vidéo pour souligner la participation de Valérie Plante au Triathon international de Montréal, les 5 et 6 août. La publicité qui trace un parallèle avec la course à la mairie a été visionnée à plus de 50 000 reprises.

L'expression « l'homme de la situation » dans la publicité d'aujourd'hui a toutefois reçu un accueil mitigé. En entrevue, Valérie Plante dit que cette expression a été choisie pour attirer l'attention et soulever un débat sur la place des femmes. « C'est un clin d'oeil irrévérencieux. Dans le langage courant, on parle de l'homme de la situation comme d'une personne prête à agir, en qui on peut avoir confiance. C'est comme quand on dit "on va mettre un homme là-dessus", alors qu'on ne dit pas "mettre une femme là-dessus". Pourtant, on devrait », dit-elle. C'est pour cette raison qu'elle insiste pour se présenter comme aspirante mairesse et non maire.

« C'est vrai que ça rend un peu inconfortable, ça provoque, mais c'est un débat intéressant, important à avoir. » Elle voit dans la réaction un signe que « le débat sur la place des femmes en politique n'est pas clos », poursuit Mme Plante.

La campagne électorale débute officiellement le 22 septembre, tandis que le vote aura lieu le 5 novembre. Signe que la course est toutefois déjà bien enclenchée, Valérie Plante a entrepris aujourd'hui du porte-à-porte dans l'arrondissement Lachine, un secteur où Projet Montréal souhaite réaliser une percée aux élections.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer