Sécurité du déneigement: Projet Montréal obtient l'appui de la mère d'une victime

Jeannette Holman-Price a perdu sa fille Jessica, happée en 2005 par... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, archives LA PRESSE)

Agrandir

Jeannette Holman-Price a perdu sa fille Jessica, happée en 2005 par un camion de déneigement. La voici en mai 2005 en compagnie de l'élu Alan DeSousa, maintenant membre de l'équipe Denis Coderre.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Projet Montréal déposera aujourd'hui une motion à la séance du conseil municipal afin d'augmenter la sécurité des opérations de déneigement. Et le parti a annoncé hier qu'il comptait sur l'appui de Jeannette Holman-Price, dont la fille Jessica a perdu la vie en 2005 en sauvant son frère qui menaçait de se faire happer par un camion de déneigement, à Montréal.

« La mort de Jessica ne doit pas être vaine. Les choses doivent changer », a dit hier Mme Holman-Price, lors d'un point de presse.

La motion demandera que tous les véhicules qui participent au déneigement soient dotés de miroirs convexes et de caméras pour réduire les angles morts, ainsi que de barres latérales pour empêcher les piétons ou les cyclistes de glisser sous leurs roues.

Les véhicules de la Ville possèdent déjà ces dispositifs, mais Projet Montréal veut s'assurer que ceux des entrepreneurs qui participent aux appels d'offres en soient aussi dotés. 

Mme Holman-Price est toujours en démêlés judiciaires avec la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), qui refuserait d'indemniser son fils aussi impliqué dans l'accident. Elle invite les gens à se joindre à son mouvement.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer