Le Grand Prix est essentiel à la métropole, selon Tourisme Montréal

Pierre Bellerose, de Tourisme Montréal, souligne que l'impact... (PHOTO CHRIS ROUSSAKIS, AFP)

Agrandir

Pierre Bellerose, de Tourisme Montréal, souligne que l'impact médiatique du Grand Prix est inestimable.

PHOTO CHRIS ROUSSAKIS, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Au-delà des retombées économiques, le Grand Prix de Formule du Canada est essentiel pour Montréal en raison de la visibilité internationale qu'il procure à la métropole.

C'est ce que soutient Pierre Bellerose, vice-président recherche et relations publiques à Tourisme Montréal.

M. Bellerose souligne que l'impact médiatique du Grand Prix est inestimable. Il rappelle que plus de 300 millions de personnes entendent parler de l'événement ou le regarde à la télévision. De plus, des journalistes de 150 pays en assurent la couverture.

Pierre Bellerose cite une étude réalisée l'an denier indiquant que le Grand Prix est l'événement touristique le plus important au Canada, pour une courte période de 4 jours, générant des dépenses totales de 90 millions $ et des revenus fiscaux de 8,1 millions $ pour les paliers de gouvernement. Il ajoute que le Grand Prix permet la création ou le maintien de 640 emplois.

Plus des deux tiers des spectateurs proviendraient de l'extérieur de la grande région de Montréal.

M. Bellerose note qu'en 2009, lorsque Montréal a perdu momentanément son Grand Prix, les hôtels de la métropole avaient affiché des pertes de 25 millions $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer