Deux arrondissements refusent de participer à Info Neige

L'application Info Neige a été grandement améliorée depuis l'hiver... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'application Info Neige a été grandement améliorée depuis l'hiver dernier, selon l'élu responsable du projet, Harout Chitilian.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'application Info Neige, qui permet de suivre le déroulement des opérations de déneigement, améliore-t-elle réellement les services aux Montréalais ou draine-t-elle inutilement les ressources de la Ville ? Deux arrondissements refusent de prendre part à ce projet, jugeant les retombées trop minces.

L'été a beau être à nos portes, la Ville de Montréal se prépare déjà pour le prochain hiver. En plus de réviser sa politique de déneigement, la métropole souhaite étendre l'utilisation d'Info Neige, qui a été testée dans cinq arrondissements l'hiver dernier.

L'application, qui avertit les automobilistes s'ils doivent déplacer leur voiture, devrait ainsi être accessible dans 17 des 19 arrondissements de Montréal l'hiver prochain. Deux arrondissements ont en effet récemment fait savoir à la Ville qu'ils ne souhaitent pas participer, soit Anjou et L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève.

« Pour moi, c'est du "red tape" inutile, n'hésite pas à dire Normand Marinacci, maire de L'Île-Bizard. Je ne vois pas ce que va apporter Info Neige. Je ne comprends pas exactement le processus, sinon que ce sont des procédures qui viennent nous embêter. »

« Info Neige, ce n'est pas méchant, mais ce n'est pas ce qui rend le déneigement plus efficace », a affirmé Luis Miranda, maire d'Anjou.

Les deux arrondissements réfractaires à l'implantation de l'application estiment que celle-ci draine inutilement leurs minces ressources consacrées au déneigement. Du personnel est en effet requis pour transmettre manuellement les données sur l'avancement des opérations, une tâche lourde et complexe. La majorité des anomalies dans le fonctionnement de l'application rapportées l'hiver dernier sont d'ailleurs attribuables à des erreurs dans la transmission des données.

« À un moment donné, on manque de temps. On ne sait plus où donner de la tête. Alors c'est quoi la priorité : rentrer des données dans une application ou donner le service ? Si tout était automatisé dans Info Neige, il n'y aurait pas de problème. Mais si ça ralentit mon déneigement, c'est une autre histoire », dit Luis Miranda.

VERSION AMÉLIORÉE

L'élu responsable du projet, Harout Chitilian, reconnaît qu'Info Neige nécessite des ressources additionnelles puisque des données doivent être envoyées manuellement. Il indique toutefois que le processus a été simplifié et qu'une partie de la transmission des données a maintenant été automatisée.

En effet, après les ratés connus à son lancement, l'application a fait l'objet d'améliorations en profondeur, dit M. Chitilian. Les déneigeuses ont été équipées d'un système GPS qui permet de mettre à jour automatiquement la carte d'Info Neige lorsque la neige a été chargée dans une rue. L'hiver dernier, il fallait parfois attendre huit heures avant que l'application n'indique qu'une rue avait été déneigée.

Ce volet a déjà été testé avec succès lors de la dernière tempête dans Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, précise Harout Chitilian. L'arrondissement a d'ailleurs affiché un taux d'erreur de moins de 1 %, selon Christophe Deprez, un informaticien qui a analysé la performance d'Info Neige. En comparaison, Ahuntsic-Cartierville, qui a continué à transmettre ses données manuellement, a affiché durant la même tempête des anomalies dans 15 % de ses rues.

5
Nombre d'arrondissements qui ont testé l'application Info Neige l'hiver dernier
17
Nombre d'arrondissements où Info Neige sera offerte l'hiver prochain
0,5 %
Marge d'erreur dans l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel- Parc-Extension, où la transmission des données a été automatisée

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer