Métro: un garage de 470 millions pour les nouveaux trains

La STM a refusé de dévoiler plus d'informations... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

La STM a refusé de dévoiler plus d'informations sur l'envergure du projet, l'endroit où le garage sera construit, ou la localisation des terrains qu'elle veut acquérir pour sa réalisation en invoquant l'étude de faisabilité à réaliser et les négociations immobilières en cours dans le cadre du projet.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bruno Bisson
La Presse

Le nouveau garage souterrain pour les voitures du métro, sur la branche ouest de la ligne orange, qui sera construit dans le prolongement de la station Côte-Vertu, pourrait coûter jusqu'à 470 millions, selon les premières études réalisées par la Société de transport de Montréal (STM).

Ce projet de grande ampleur a été discrètement mis sur une voie d'accélération, le 6 mai dernier, quand le conseil d'administration de la STM a autorisé des emprunts de près de 30 millions pour des « services professionnels » et pour l'acquisition des terrains nécessaires à sa réalisation dans l'arrondissement de Saint-Laurent, dans le nord de Montréal.

Selon la STM, la construction d'un garage à la station Côte-Vertu « est essentielle pour recevoir les trains supplémentaires prévus dans les prochaines années sur la ligne orange. Ce garage pourra accueillir 10 trains supplémentaires (soit 90 voitures), dont les sept trains achetés en prévision d'un prolongement potentiel » de cette ligne de métro.

La STM projette d'acquérir des terrains « et [de] démarrer les plans et devis le plus rapidement possible ».

Or ce projet de près d'un demi-milliard n'a fait l'objet d'aucune annonce et ne figure même pas au plus récent plan triennal d'immobilisations (PTI) 2015-2017 de la société, adopté en octobre 2014, soit il y a huit mois à peine. Ce plan prévoit déjà près de 5 milliards en projets divers, dont un grand nombre sont toujours en attente d'approbation du gouvernement du Québec.

Le garage souterrain de la station Côte-Vertu n'est pas non plus inscrit au Plan québécois des infrastructures (PQI) du gouvernement du Québec, qui prévoit des investissements de 7,2 milliards dans les réseaux de transport collectif du Québec d'ici 2025. Environ le tiers de cette somme est déjà engagé dans des projets tels que l'acquisition de 468 nouvelles voitures du métro, attendues d'ici 2018.

Prolongement reporté

La STM soutient que ce coûteux projet n'a jamais fait partie de sa planification à court ou moyen terme parce que, jusqu'à tout récemment, il ne relevait pas de sa responsabilité. La construction de deux nouveaux garages souterrains était prévue sur la branche ouest de la ligne orange (numéro 2) et sur la ligne bleue (numéro 5) du métro, dans le cadre des projets de prolongement du réseau, qui sont actuellement à l'étude. Ces études relèvent toutefois de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), et non de la STM.

« Qu'il y ait un prolongement du métro ou pas, affirme la porte-parole de la STM, Isabelle Tremblay, il est requis de construire ce nouveau garage pour recevoir les nouvelles voitures de métro. Comme l'horizon de mise en service du prolongement est retardé, la STM et le MTQ ont décidé de faire un projet séparé pour la construction du garage. »

L'étude de faisabilité du projet doit être réalisée par l'AMT d'ici l'été prochain. La STM prendra ensuite la relève.

« Après l'étude de faisabilité, indiquent les documents déposés au conseil de la STM, une décision finale sera prise sur l'ensemble du projet. Nous demanderons une modification au règlement d'emprunt selon une envergure qui se situera à près de 350 millions pour le garage seulement, ou à près de 470 millions pour le garage et le 3e quai à la station Côte-Vertu, incluant les taxes et les frais financiers. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer