Inondations au centre-ville: la faute aux travaux

Inondation au centre-ville de Montréal.... (Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Inondation au centre-ville de Montréal.

Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Partager

Ce sont les travaux exécutés à l'angle de l'avenue du Docteur-Penfield et de la rue McTavish qui auraient causé l'inondation spectaculaire du 28 janvier dernier.

Plus de 40 000 mètres cubes d'eau se sont échappés d'une conduite pendant plus de deux heures, ce qui a forcé la fermeture d'une partie du centre-ville.

Hier, les experts de la Ville ont conclu qu'un «mouvement de sol aurait causé un désemboîtement de la conduite». Le Service de l'eau a émis l'hypothèse que les travaux exécutés en périphérie ont causé ce mouvement et «déstabilisé les mécanismes de retenue de la conduite».

On rappelle que la conduite qui a cédé est l'un des quatre de ce secteur qui font l'objet de travaux de remplacement depuis la mi-janvier. Ces conduites centenaires entourent le réservoir McTavish, sous un terrain de soccer, dont dépend l'approvisionnement en eau de près d'un demi-million de Montréalais.

La conduite a été réparée de façon temporaire. Dans les prochaines semaines, «une nouvelle section d'aqueduc sera livrée pour permettre la réparation permanente de la structure», précise un communiqué. Le chantier de l'avenue du Docteur-Penfield se poursuivra jusqu'en mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer