Un Rayon de Soleil à Montréal-Nord

La directrice générale des Fourchettes de l'Espoir, Brunilda... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

La directrice générale des Fourchettes de l'Espoir, Brunilda Reyes, le maire de Montréal, Gérald Tremblay, le conseiller municipal Cosmo Maciocia, et la ministre du Dévelopement durable et des parcs, Line Beauchamp ont visité le futur site du projet.

Photo: David Boily, La Presse

Sur le même thème

Le projet de construction d'Un Rayon de Soleil, un immeuble d'appartements qui accueillera une trentaine de jeunes mères monoparentales dans Montréal-Nord, a été lancé lundi par les autorités municipales.

Le promoteur de cette initiative tant immobilière que sociale est l'organisme Les Fourchettes de l'espoir. Pour sa directrice générale, Brunilda Reyes, Un Rayon de Soleil est «plus qu'un projet de béton». «C'est une façon de s'engager contre la pauvreté et pour le développement social», a-t-elle dit, lors du lancement.

L'immeuble de quatre étages, qui sera construit au 12167, boulevard Rolland, entre les rues Pascal et Arthur-Chevrier, permettra à de jeunes mères de famille d'entreprendre une démarche de qualification professionnelle tout en étant suivies par des ressources adaptées afin qu'elles se dotent de compétences personnelles et parentales.

Trois étages comprendront 21 logements de deux chambres à coucher, trois logements de trois chambres et six studios. Le rez-de-chaussée sera réservé à des organismes du quartier, notamment 1-2-3 Go, au CPE L'Oasis des enfants (26 places de garderie) et au point de service du Centre de santé et des services sociaux d'Ahuntsic et de Montréal-Nord. Les Fourchettes de l'espoir fournira des cours de cuisine collective, des ateliers de nutrition et des repas à prix modique.

Le maire de Montréal-Nord, Marcel Parent, pense que cette construction va faire du bien au quartier où bien des résidences auraient besoin d'une cure de jouvence. «C'est un travail de longue haleine», a-t-il dit à La Presse. Une place publique de 418 m2 sera aménagée devant l'immeuble pour accueillir un marché public saisonnier. «Ça deviendra un lieu de rassemblement convivial pour les gens du quartier», a ajouté M. Parent.

Le projet de 6,9 millions est financé en partie par le gouvernement du Québec, via la Société d'habitation du Québec (2 millions). La Ville de Montréal contribuera pour 610 000 $ et l'arrondissement de Montréal-Nord pour 225 000 $. La Fondation des soeurs de la miséricorde, la Fondation Dufresne et les Oeuvres du Cardinal Léger donneront 350 000 $.

Le Fonds de solidarité de la FTQ est également partenaire. Il achètera le terrain pour 371 000 $ puis le revendra à l'organisme communautaire qui gère le projet, Bâtir son quartier. Le président du Fonds, Michel Arsenault, a dit lundi que «lorsque des acteurs économiques et des acteurs sociaux se mettent ensemble, on peut faire de grandes choses».

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a félicité les partenaires en disant que «ça prend des équipes pour changer les choses». La députée de Bourassa-Sauvé, la ministre Line Beauchamp, a dit être «émue» de voir ce projet aller de l'avant. «C'est un projet de lutte contre l'exclusion», a-t-elle dit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer