Mon clin d'oeil du 12 janvier

S'étonner que le président de la France ait une maîtresse, c'est comme... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphane Laporte

Collaboration spéciale

La Presse

S'étonner que le président de la France ait une maîtresse, c'est comme s'étonner que le premier ministre du Canada aime le hockey.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer