Agressions sexuelles: la GRC veut parler à Pamela Anderson

L'actrice Pamela Anderson... (Colin Young-Wolff, archives AP)

Agrandir

L'actrice Pamela Anderson

Colin Young-Wolff, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) veut rencontrer l'actrice Pamela Anderson, après que celle-ci eut parlé publiquement des agressions sexuelles qu'elle affirme avoir subies quand elle était enfant.

L'actrice canadienne a prononcé un discours vendredi au Festival de Cannes, en France, dans le cadre du lancement d'un organisme de charité qu'elle a créé. Elle a déclaré à l'assistance qu'elle avait été agressée sexuellement par une gardienne entre l'âge de 6 et 10 ans.

Pamela Anderson a aussi affirmé qu'elle avait été violée par un homme de 25 ans quand elle était âgée de 12 ans, puis par un groupe de garçons, dont faisait partie son copain, quand elle était en neuvième année.

L'actrice, qui est née sur l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique, a déjà dit publiquement qu'elle était une survivante de viol.

Le caporal Darren Lagan a déclaré dans un courriel que la GRC «tendait la main» à Pamela Anderson pour discuter des allégations, mais a refusé de donner plus de détails.

Une porte-parole de l'actrice a refusé de commenter l'information.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer