Un chef de réseau du crime organisé vietnamien arrêté

Bao Dung Nguyen... (Photo fournie par la police)

Agrandir

Bao Dung Nguyen

Photo fournie par la police

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un membre influent du crime organisé vietnamien, spécialisé dans la production de marijuana, fait partie des individus arrêtés mercredi à Montréal et Laval, à l'issue d'une enquête lancée dans la foulée d'une brutale tentative de meurtre survenue le 28 décembre dernier.

Bao Dung Nguyen, 40 ans, a été accusé hier, en compagnie d'un autre individu, d'avoir tenté de tuer un jeune homme de 22 ans, ce soir-là dans la rue Bélair, dans le nord de la métropole. La victime a été retrouvée par les policiers littéralement éventrée sur le trottoir. Elle a été rapidement secourue par les techniciens d'Urgences-santé, qui ont contribué à éviter le pire.

Selon certaines informations, la victime et deux compagnons auraient tenté de voler des plants de cannabis dans un bâtiment situé tout près, rue Bélair, lorsqu'ils auraient été surpris par les producteurs au moment de leur fuite. Nguyen et son présumé complice, Luong Hong Luu, 33 ans, sont également accusés de voies de fait et de séquestration contre les deux autres intrus.

Arrestations et saisie de drogue

Après cet événement, les enquêteurs de la section Gang de rue de la région nord du SPVM ont amorcé une enquête qui a mené à neuf perquisitions à Montréal et Laval, mercredi. Avec l'aide de membres du groupe d'intervention de la police de Laval, les enquêteurs montréalais ont arrêté sept individus et saisi six kilos de MDMA, 310 livres de marijuana déjà empaquetées, 670 plants de marijuana, 26 000 $ en devises canadiennes et un lingot d'or.

Pour le moment, Bao Dung Nguyen est considéré comme le chef du réseau. Selon nos informations, il serait proche d'autres chefs de groupes criminels asiatiques et se serait trouvé sur les lieux d'une dispute qui a fait trois blessés dans un restaurant japonais de l'est de Montréal, il y a une semaine. Un banal conflit pour une histoire de jeu serait à l'origine de cette affaire.

Nguyen aurait également tissé des liens avec des membres de la mafia italienne, alors que le crime organisé asiatique serait de plus en plus impliqué dans le blanchiment d'argent et l'acquisition de cafés, nous ont confié des sources proches du milieu.

Bao Dung Nguyen a quelques antécédents en matière de voies de fait, agression armée, possession de stupéfiants et complot.

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le 514 285-7000, poste 4918.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer