Meurtre d'une étoile montante de la mafia: une vidéo pour retrouver le tueur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Dans une démarche peu banale, la famille d'un jeune homme lié à la mafia tué en septembre dernier à Montréal a décidé de diffuser la vidéo du crime dans l'espoir que cela mènera à l'arrestation de l'assassin.

Ces images sont celles du meurtre de Marco Campellone, 24 ans, tué le soir du 18 septembre dernier, devant la résidence familiale du secteur Rivière-des-Prairies, qui est équipée de caméras. Les vidéos captées de plusieurs angles ont été remises à la police dans les heures qui ont suivi le meurtre, mais n'ont jamais été diffusées.

Sur les images, on voit notamment un individu de race noire passer devant la maison et marcher sur le trottoir du boulevard Maurice-Duplessis en direction ouest, deux minutes avant le meurtre. Malgré le temps relativement doux, l'homme est vêtu d'un long manteau, marche en regardant la maison et en jetant un coup d'oeil derrière lui. Il semble tenir un téléphone cellulaire qu'il porte une fois vers sa bouche.

Marco Campellone arrive en voiture et gare celle-ci devant la maison quelques minutes plus tard. Il sort du véhicule et se dirige dans l'entrée de garage de la résidence, où il poursuit un appel téléphonique. À 20 h 43 et 30 secondes, un homme vêtu d'un manteau ample de couleur pâle marche sur le trottoir vers l'est en tenant un étui le long de son corps, du côté du boulevard Maurice-Duplessis.

À la hauteur de la maison, il s'approche de Marco Campellone. Ce dernier réalise alors la présence du tueur et tente de fuir, mais il est aussitôt atteint dans l'entrée. Le suspect laisse tomber son étui dans lequel l'arme était dissimulée, traverse le boulevard en courant et se dirige en toute hâte vers l'est où on peut penser qu'un véhicule l'attendait. Visiblement, la victime était suivie ou attendue puisque Marco Campellone venait d'arriver chez lui lorsqu'il a été attaqué.

RÉCOMPENSE OFFERTE

La famille demande que toute information permettant d'identifier le témoin ou le ou les tueurs soit acheminée à la police. Elle se dit prête à offrir une récompense financière substantielle en cas d'arrestation.

« Nous voulons qu'ils payent pour ce qu'ils ont fait et nous n'abandonnerons jamais Marco. La police ne nous aide pas. Si ce n'est pas nous qui nous battrons pour que les tueurs soient arrêtés, qui le fera ? », a déclaré à La Presse un membre de la famille.

« Une enquête est toujours en cours », se défend le commandant du SPVM, Ian Lafrenière, qui dit toutefois comprendre la démarche de la famille.

« Ces images ont été vues et analysées. Nous n'avons pas retracé l'homme qui marche devant la maison quelques minutes avant le meurtre et nous aimerions bien pouvoir le rencontrer et lui parler. Il pourrait être un témoin important », ajoute l'officier qui invite toute personne qui pourrait permettre d'identifier l'individu de communiquer avec Info-Crime au 514 393-1133.

AU CENTRE D'UN CONFLIT

Selon des informations des milieux policier et criminel, Marco Campellone, qui était très actif dans le secteur de Rivière-des-Prairies, était une étoile montante de la mafia montréalaise. Il pourrait avoir été victime de tensions entre chefs de clan qui ont commencé à apparaître avant l'opération Magot menée par l'Escouade régionale mixte (ERM) de Montréal le 19 novembre et qui a décapité le crime organisé montréalais.

En 2013, Marco Campellone avait survécu à une première tentative de meurtre, mais n'aurait alors pas été visé pour les mêmes raisons que l'automne dernier.

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le 514 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer