Un employé de la SQ accusé de corruption

Un employé civil de la SQ, Richard Henri, a comparu jeudi au palais de justice... (PHOTO IVANOH DEMERS, archives LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO IVANOH DEMERS, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Un employé civil de la SQ, Richard Henri, a comparu jeudi au palais de justice de Montréal, pour répondre à 8 accusations en lien avec de la fraude, de l'extorsion et de la corruption. 

L'homme de 59 ans est accusé notamment d'avoir exigé une somme d'argent de garagistes pour qu'il fasse entretenir les voitures de la SQ à leur garage. Les faits reprochés se seraient produits entre le 1er janvier 2011 et le 14 mai 2014. M. Henri aurait fait de la fausse facturation.

Les garagistes en question sont Pierto Callaci, Claudio Berardesca, et Gilles Belzile. Ces derniers ne sont accusés de rien.

M. Henri a comparu détenu en après-midi à Montréal, mais a pu retrouver la liberté sous promesse de se conformer à certaines conditions. L'une d'elles est de ne pas parler aux victimes alléguées. Il ne peut plus se rendre sur les lieux de son travail, à St-Laurent, sauf pour aller chercher sa voiture. 

L'homme était un employé, mais pas un gestionnaire, et il a été suspendu de son travail, a confirmé Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ en Montérégie. 

M. Henri doit revenir devant le tribunal en août, pour la suite des procédures.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer