UPAC : l'ex-trésorière du Cégep Édouard-Montpetit accusée

Il ne s'agit pas d'une perquisition dans les... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Il ne s'agit pas d'une perquisition dans les locaux du ministère, mais bien d'une rencontre avec un employé.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ancienne directrice des ressources financières du Cégep Édouard-Montpetit, Stéphanie Paquette, a été accusée d'abus de confiance et de fraudes, ce matin au palais de justice de Longueuil, vient d'annoncer l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

Entre 2012 et 2014, Mme Paquette aurait détourné «des fonds publics dans un dessein personnel» grâce à un «stratagème frauduleux impliquant diverses tractations bancaires», selon les policiers.

Un présumé complice, Dino Marcoux, devra aussi faire face à la justice. Il a été accusé de recel et de complot.

Selon l'hebdomadaire local Le Courrier du Sud, Stéphanie Paquette a démissionné de ses fonctions en 2015 lorsque ses supérieurs l'ont convoquée afin d'obtenir des explications quant à des mouvements de fonds douteux.

L'UPAC avait effectué quelques perquisitions à l'établissement au cours de son enquête.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer