Crue printanière: la vigie en vigueur dès jeudi à Laval

La Ville change certaines de ses pratiques pour... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, archives LA PRESSE)

Agrandir

La Ville change certaines de ses pratiques pour éviter de revivre une situation comme celle de l'an dernier.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, archives LA PRESSE

Dès jeudi, la Ville de Laval enclenchera sa vigie de la crue printanière. Elle appliquera une nouvelle stratégie d'intervention en distribuant des sacs de sable une semaine à l'avance, dans les secteurs où un risque d'inondation aura été identifié.

L'administration lavalloise avait été fortement critiquée l'année dernière. Certains sinistrés s'étaient d'ailleurs fait entendre lors d'une séance d'information de la sécurité publique, soulignant que leurs appels à l'aide, notamment pour obtenir des sacs de sable, avaient été ignorés.

Même si pour l'instant, les rivières des Prairies et des Mille Îles ne donnent aucun signe alarmant, Laval a décidé de se préparer tôt et surtout, de changer quelque peu sa façon de faire. «À la suite des inondations sans précédent vécues en 2017, la Ville change certaines de ses pratiques, notamment la stratégie de distribution des sacs de sable. La protection des personnes et des biens est la priorité lors d'un sinistre, et nous améliorons constamment nos pratiques pour nous assurer que nos équipes sont prêtes à intervenir efficacement», a indiqué le maire Marc Demers par voie de communiqué.

Concrètement, la zone de planification des opérations a été revue. La responsabilité incombe à la Division de la sécurité civile du Service de police qui recommande aux citoyens de se préparer notamment en vérifiant le bon fonctionnement de leur pompe d'évacuation, qu'ils disposent d'une trousse d'urgence à la maison, qu'ils surveillent l'état des rivières notamment sur le site du ministère de la Sécurité publique et qu'ils protègent les entrées de leur résidence au moyen d'une digue de sacs de sable.

En un mois l'année dernière, la Ville de Laval avait distribué 175 000 sacs de sable. Malgré cela, il y a eu plus de 250 évacuations et près de 500 infiltrations d'eau. Des quartiers entiers étaient touchés. Par exemple, la moitié des résidents de l'île Verte ont été isolés, l'eau recouvrant complètement le pont.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer