Voitures électriques: Montréal accélère le déploiement des bornes de recharge

Montréal souhaite se doter d'un réseau de 1000 bornes... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Montréal souhaite se doter d'un réseau de 1000 bornes de recharge sur rue d'ici 2020.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Montréal accélère le déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques dans ses rues. En 2017, la métropole compte en implanter 250 aux quatre coins de l'île afin de donner forme à son réseau.

L'administration Coderre s'apprête à accorder deux contrats d'une valeur de 2,6 millions pour l'achat et le branchement de 250 bornes de recharge. Cela revient à un peu plus de 10 000 $ par borne.

Lors du prochain conseil municipal de Montréal, prévu lundi, les élus seront appelés à se prononcer sur un contrat de 1,7 million pour l'acquisition de ces 250 bornes auprès de l'entreprise AddÉnergie. Ce matin, l'administration Coderre compte également confier un mandat de 905 000 $ à Hydro-Québec pour brancher ces appareils à sa grille électrique.

Les travaux pour leur installation à 125 endroits dans l'île - soit à raison de deux par emplacement - devraient débuter au printemps ou à l'été.

Ces 250 bornes sur rue viendront s'ajouter aux 100 commandées en 2016 ainsi qu'aux 80 que la Ville possède déjà dans certains de ses stationnements. Rappelons que Montréal souhaite se doter d'un réseau de 1000 bornes de recharge sur rue d'ici 2020. Bien que celles-ci soient accessibles à tous les véhicules électriques, l'objectif est principalement de soutenir la présence de 1000 véhicules en libre-service entièrement électriques dont la métropole souhaite disposer d'ici quatre ans.

Alors que Montréal a entrepris en 2016 l'implantation des bornes dans son centre-ville, 2017 marquera un élargissement du réseau. En effet, 10 des 19 arrondissements - principalement issus de l'ancienne ville de Montréal - en recevront.

Parallèlement à l'achat de ces 250 bornes, la métropole renouvellera pour quatre ans son adhésion au Circuit électrique d'Hydro-Québec. C'est à travers cette entente que la Ville s'approvisionne en bornes électriques, la société d'État ayant déjà réalisé les appels d'offres.

L'entente prévoit qu'Hydro-Québec est responsable de faire la promotion du Circuit électrique, ainsi que de gérer une plateforme internet permettant de connaître la disponibilité des bornes à la grandeur de la province. En échange, Montréal achète, installe et entretient les bornes de recharge sur son territoire.

STRATÉGIE NUISIBLE, SELON L'OPPOSITION 

Projet Montréal estime que, loin d'encourager l'utilisation des véhicules en libre-service, la stratégie du maire Coderre de miser sur l'électrification a nui au centre-ville. Après avoir longtemps fermé la porte à ce mode de transport, l'arrondissement de Ville-Marie a finalement accepté il y a un an sa présence.

Seuls les véhicules électriques sont toutefois autorisés à se garer sur rue, ce qui complique beaucoup la tâche aux utilisateurs, a dénoncé, la chef de l'opposition, Valérie Plante. « La stratégie est déconnectée de la réalité des Montréalais. Si vous louez un véhicule et vous voulez vous stationner dans Ville-Marie, bonne chance », a-t-elle déploré hier.

«LES ARRONDISSEMENTS QUI RECEVRONT DES BORNES EN 2017

Ahuntsic-Cartierville

Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce

Plateau-Mont-Royal

Le Sud-Ouest

Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Rosemont-La Petite-Patrie

Saint-Laurent

Verdun

Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

Ville-Marie»





publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer