Exclusif

375e anniversaire de Montréal: evenko veut être des festivités

L'organisation Aréna des Canadiens, division du producteur de... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

L'organisation Aréna des Canadiens, division du producteur de spectacles evenko, s'est inscrite au registre des lobbyistes.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le producteur evenko s'intéresse au 375e anniversaire de Montréal qui se tiendra en 2017. L'entreprise dit avoir présenté un «plan d'action» prévoyant différents projets afin de souligner la fondation de la métropole.

«On est en communication avec les gens du 375e», a confirmé à La Presse le vice-président aux communications du Canadien, Donald Beauchamp. L'organisation Aréna des Canadiens s'est récemment inscrite au registre des lobbyistes. L'entreprise propriétaire de l'équipe de hockey, du Centre Bell, ainsi que du producteur evenko dit vouloir discuter avec le maire Denis Coderre «de projets en vue des célébrations du 375e de Montréal».

Le nom de Geoffrey Molson, dont le frère, Andrew Molson, siège au comité exécutif de la Société du 375e, apparaît sur l'inscription puisqu'il est le plus haut dirigeant de l'entreprise. C'est toutefois la branche «spectacles» de l'entreprise qui pilote le dossier, selon nos informations. Celle-ci pourrait ainsi organiser certains des événements qui seront à la programmation du 375e anniversaire, evenko disant déjà produire plus de 1000 événements musicaux, familiaux, sportifs par année.

L'organisation a préféré demeurer discrète sur la nature même des projets qu'elle a en tête pour souligner l'anniversaire de fondation de la métropole. 

«Notre organisation en est à l'étape préliminaire pour participer à cet anniversaire, c'est très préliminaire, c'est la raison pour laquelle on ne rentre pas dans les détails», a indiqué M. Beauchamp, de New York où il accompagne le Canadien.

Cette inscription au registre des lobbyistes est nécessaire puisque l'organisation souhaite «obtenir du financement pour ces projets», comme des subventions et des prêts.

Un legs à prévoir?

Malgré la discrétion affichée pour le moment, l'inscription au registre des lobbyistes permet toutefois de constater qu'on envisage des «dépenses de construction». Au-delà d'organiser des festivités, l'entreprise a-t-elle en tête d'offrir un legs à Montréal? Impossible de le savoir pour le moment.

Chose certaine, les seuls legs annoncés pour l'instant sont financés par l'argent public, comme le réaménagement d'Espace pour la vie, la revitalisation du parc Jean-Drapeau et l'agrandissement du musée Pointe-à-Callière.

L'aménagement de la fontaine de Tourny devant l'Assemblée nationale avait été l'un des principaux legs du privé pour le 400e anniversaire de Québec, en 2008. La Maison Simons avait déboursé environ 4 millions pour l'acquisition, le transport, la restauration et l'assemblage de l'oeuvre qui se trouvait auparavant en France. Imposante, la fontaine est rapidement devenue une attraction touristique dans la capitale.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer