Un ex-ingénieur de la Ville de Montréal radié pour 18 mois

Bruno Bisson
La Presse

Un ancien ingénieur de la Ville de Montréal, Claudio Balliana, a plaidé coupable à trois chefs d'accusation déposés par le syndic de l'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) après avoir touché des sommes illégales et avantages divers de plusieurs entrepreneurs en construction, qui avaient des liens d'affaires avec la Ville.

L'ingénieur a démissionné de son poste à la Ville, en juin 2013, à la suite d'une enquête du contrôleur de la Ville, qu'il avait lui-même déclenchée en admettant ses fautes.

Il a écopé, le 18 février dernier, de trois radiations temporaires de 18 mois à purger concurremment, à compter du 24 mars 2014. Selon une décision du conseil de discipline de l'OIQ, rendue publique hier, M. Balliana a admis avoir touché à au moins quatre reprises des pots-de-vin de 2000$ qui provenaient d'entrepreneurs sous contrat avec la Ville de Montréal, en 2008 et 2009.

En plus de ces sommes touchées illégalement, l'ingénieur a reconnu avoir reçu «des billets de hockey et des cigares», en plus d'invitations à des lunchs et des tournois de golf payés par des entrepreneurs. M. Balliana a également «assisté à des partys organisés par des entrepreneurs ayant des liens contractuels avec la Ville» et «s'est prêté à des procédés malhonnêtes et douteux en permettant des dépenses de plus de 100 000$ pour l'exécution de travaux sans avoir les autorisations nécessaires» de son employeur.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer