Marée noire: Prince Albert tente de ménager ses réserves d'eau

L'eau de la municipalité provient principalement de la... (Photo Jason Franson, La Presse Canadienne)

Agrandir

L'eau de la municipalité provient principalement de la rivière Saskatchewan Nord, où entre 200 000 et 250 000 litres de pétrole brut se sont déversés jeudi.

Photo Jason Franson, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La ville de Prince Albert, en Saskatchewan, qui est aux prises avec un déversement de pétrole, a annoncé lundi la fermeture de son usine de traitement des eaux.

La décision a été prise parce qu'une nappe de pétrole a été aperçue tôt lundi à la surface de la rivière Saskatchewan Nord, tout près de la ville. L'eau de Prince Albert provient principalement de cette rivière, où de 200 000 à 250 000 litres de pétrole brut se sont déversés, jeudi, à travers une brèche dans l'oléoduc de Husky Energy, près de Maidstone.

Le directeur municipal, Jim Toye, affirme que les réservoirs de Prince Albert renferment suffisamment d'eau pour deux jours. L'Agence de sécurité de l'eau de la Saskatchewan (WSA) pourrait également autoriser la municipalité à puiser dans ses bassins de rétention d'eau pluviale. Cette réserve d'eau supplémentaire pourrait approvisionner la communauté de 35 000 résidants quatre ou cinq jours de plus.

Lundi, le conseil municipal de Prince Albert devait tenir une réunion d'urgence afin, dit-on, de faire adopter des mesures draconiennes de conservation des eaux telles que l'interdiction d'arroser les pelouses, les terrains de golf et les parcs publics.

Les parcs aquatiques, les lave-autos, les buanderies et les autres entreprises consommant d'importantes quantités d'eau devront suspendre leurs activités. Toute infraction à ce règlement temporaire est passible d'une amende de 1000 $, a souligné M. Toye.

Dimanche, la WSA a annoncé la construction d'une conduite d'irrigation de 20 centimètres de diamètre pour acheminer de l'eau de la rivière Saskatchewan Sud, puisée à une distance de 30 kilomètres de Prince Albert.

Du côté de North Battleford, les prises d'eau potable ont été fermées vendredi, et depuis, la ville dépend de l'eau emmagasinée dans ses puits.

L'oléoduc concerné relie un emplacement de production de pétrole lourd de Husky Energy à ses installations de LLoydminster. Il transportait du pétrole mélangé à un hydrocarbure plus léger, ajouté pour faciliter le flux du pétrole.

Depuis la fuite, la compagnie y a coupé la circulation d'hydrocarbures et tente de limiter les dégâts par l'entremise de barrages, installés environ 40 kilomètres en amont de North Battleford.

Les autorités de la Saskatchewan ignorent combien de temps nécessitera le nettoyage de l'eau souillée, a indiqué Wes Kotyk de la division de protection de l'environnement de la province. Seule la moitié du volume de pétrole déversé aurait été recueillie jusqu'à présent.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer