La candidate libérale Hélène David a été membre de QS

Malgré une adhésion à QS pour des « raisons familiales »,... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Malgré une adhésion à QS pour des « raisons familiales », Hélène David n'a jamais cessé d'être « absolument fédéraliste », dit-elle.

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avant de se lancer en politique, la candidate libérale dans la circonscription d'Outremont, Hélène David, a été membre d'une formation souverainiste. La soeur de la co-porte-parole de Québec solidaire Françoise David a adhéré à son parti pendant trois ans, selon ce qu'a pu confirmer La Presse.

Malgré cette adhésion pour des « raisons familiales », dit-elle, Hélène David n'a jamais cessé d'être « absolument fédéraliste ».

« J'ai aussi contribué à sa dernière campagne dans [la circonscription de] Gouin. À ce moment-là, je n'étais pas en politique, alors, oui, j'ai payé le cinq dollars qui était récurrent sur trois ans, [...] ce qui me rendait membre du parti », a expliqué Mme David, qui souligne qu'elle n'a jamais assisté à une réunion de Québec solidaire.

« J'ai beaucoup de respect pour le travail de ma soeur et j'en aurai toujours beaucoup. [...] Mais c'est bien évident que j'ai toujours été fédéraliste, et dans le contexte actuel, il était naturel de m'impliquer pour les valeurs auxquelles je crois au sein du Parti libéral », a ajouté celle qui, à Outremont, veut succéder à son propre chef Philippe Couillard. Celui-ci se présente cette fois-ci dans la circonscription de Roberval.

Après bientôt deux semaines de campagne, la candidate libérale remarque que les citoyens de sa circonscription, où vivent notamment la plupart des juifs hassidiques du Québec, lui parlent davantage de la division entre fédéralistes et souverainistes que de la Charte des valeurs québécoises.

Si elle est élue le 7 avril prochain dans ce bastion libéral et que la co-porte-parole de Québec solidaire conserve son siège dans Gouin, les soeurs David représenteront à l'Assemblée nationale les électeurs de circonscriptions électorales contiguës.

« Il faut dire que notre famille est assez politisée. Ça ne nous a jamais empêchés d'avoir des partys de famille chouettes et de belles discussions. [...] Il y a eu par le passé les frères Johnson, maintenant, c'est les soeurs David », disait récemment tout sourire Françoise David en conférence de presse.

Lors des dernières élections générales, en septembre 2012, l'ancien ministre des Finances Raymond Bachand l'avait emporté avec 42 % des voix. Son plus proche rival était la candidate péquiste Roxanne Gendron, qui avait terminé la course avec 23 % d'appuis, suivie d'Édith Laperle de Québec solidaire avec 18 %.

Les citoyens de la circonscription d'Outremont ont de nouveau été appelés aux urnes lorsque M. Bachand a quitté son poste. Lors d'une élection partielle en décembre dernier, Philippe Couillard avait terminé premier (55 % des voix) et la candidate solidaire Édith Laperle deuxième avec 32 %.

Pour cette élection partielle, le Parti québécois n'avait opposé aucun candidat au chef libéral.




publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer