Québec solidaire veut créer un fonds de diversification régional

Amir Khadir, député de Québec solidaire... (Photo Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Amir Khadir, député de Québec solidaire

Photo Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

La Presse Canadienne
ROUYN-NORANDA

Québec solidaire entend compter sur les redevances minières pour créer un nouveau fonds de diversification économique pour les régions.

De passage en Abitibi-Témiscamingue, le député sortant de Mercier, Amir Khadir, a affirmé ce fonds pourrait disposer d'environ 200 millions de dollars par année.

Pour y arriver, un gouvernement solidaire imposera une nouvelle formule pour calculer les redevances que doivent payer les sociétés minières. Selon la formation, l'État devait avoir droit à au moins cinq pour cent de la valeur brute du minerai extrait.

Amir Khadir estime que le gouvernement pourrait récolter jusqu'à 400 millions, la moitié de cette somme serait versée au fonds de diversification.

Québec solidaire veut élaborer une formule de péréquation afin que toutes les régions de la province puissent avoir droit à une partie du pactole.

Selon M. Khadir, «les régions mono-industrielles qui souvent produisent les ressources minières sont celles qui ont le plus besoin d'aide» et elles auraient droit à de plus importantes tranches du gâteau que les autres.

Les régions pourraient ensuite investir dans d'autres domaines comme le transport collectif, la transformation du bois ou encore l'agriculture biologique.

Le député de Mercier estime que certaines régions dépendent trop des ressources non renouvelables. Le boom minier des dernières années a freiné le développement d'autres secteurs et créé des pénuries d'emplois




la boite:2512870:box

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer