La FAE conclut enfin une entente de principe avec Québec

La FAE représente en fait le tiers des... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La FAE représente en fait le tiers des enseignants du préscolaire, primaire et secondaire.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La ronde des négociations entre Québec et les 540 000 employés de l'Etat s'est conclue sans loi spéciale. Le dernier groupe, la Fédération autonome de l'enseignement, a conclu mercredi soir une entente de principe avec Québec.

Vendredi dernier, le président du Conseil du trésor, Sam Hamad, avait lancé un ultimatum pour rappeler à la table la FSSS et la FAE.

Les 34 000 enseignants membres de la FAE auront à voter sur cette entente lors d'assemblées générales qui se tiendront d'ici le 23 mars 2016. Pas question d'ici là pour la centrale de commenter le contenu de cette entente de principe. Une conférence de presse aura lieu le 24 mars prochain.

La veille, Québec et la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN, qui représente 114 000 membres, en étaient venus aussi à une entente. La FSSS avait refusé dans ses instances l'entente de principe conclue par la CSN avec le Conseil du trésor, en décembre dernier.

La FAE regroupe huit syndicats qui représentent plus de 34 000 enseignantes et enseignants du préscolaire, du primaire, du secondaire, de l'enseignement en milieu carcéral, de la formation professionnelle et de l'éducation des adultes, ainsi que les 700 membres de l'Association de personnes retraitées de la FAE (APRFAE). Ses membres, répartis dans 800 établissements, regroupant 375 000 élèves, sont situés à Montréal, Laval, Basses-Laurentides, Outaouais, Granby et Vaudreuil-Dorion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer