70 % des commissions scolaires en déficit

La présidente de la Fédération des commissions scolaires... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La présidente de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), Josée Bouchard.

PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Quelque 70 % des commissions scolaires (CS) ont enregistré un déficit d'exploitation en 2014-2015.

Les déficits des 48 CS concernées ont totalisé près de 47 millions de dollars, a annoncé leur fédération, vendredi. L'année précédente, il y en avait 41 dans le rouge (14 millions au total). 

Notons toutefois que parmi les 48 CS, 16 disposaient d'un surplus cumulé suffisant pour éponger le déficit d'exploitation. Donc, comme le prévoit la loi, 32 CS ont dû recevoir l'autorisation du Ministère pour utiliser l'encre rouge en raison de l'absence d'un coussin financier. 

Les surplus cumulés des CS s'élèvent à 836 millions, mais ils incluent la valeur des terrains et les provisions liées aux avantages sociaux. 

La part que les CS peuvent utiliser - les «surplus disponibles» - «fond comme neige au soleil», selon la FCSQ. Ces surplus disponibles sont passés de 100 à 30 millions. 

«Ces résultats démontrent sans équivoque que les commissions scolaires sont allées au maximum de ce qu'elles pouvaient faire pour limiter l'impact des compressions sur les services aux élèves», a affirmé la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard.

Pour l'année en cours, 39 CS ont demandé une autorisation au Ministère parce qu'elles avaient déposé un budget affichant un déficit (pour un montant total de 46 millions). Les résultats officiels seront connus l'an prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer